PARTAGER

Meurtre, vol en réunion, assassinat, trafic de chanvre indien, tel est le menu des 3ème et 4ème sessions des chambres criminelles du Tribunal de grande instance de Diourbel qui s’ouvrent ce 15 décembre.

Les troisième et quatrième sessions de l’année 2016 de la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Diourbel s’ouvrent le 15 décembre prochain.  Onze affaires sont inscrites au rôle de ces sessions. L’interrogatoire des prévenus étant fixé au 13 décembre 2016. La 1ère affaire  est celle de la prévenue Anta Niang accusée d’incendie volontaire de lieux servant d’habitation sur la victime Seynabou Mbaye. La 2ème affaire met en cause Ousmane Thiam, Djiby Ndiaye, Niokhor Laye Mbengue, Amdy Moustapha Sow accusés de vol en réunion avec usage de violences et port d’armes et de moyens de locomotion  sur Fallou Ndiaye n°1. La 3ème affaire concerne Lamine Diouf  accusé de l’assassinat de Saliou Ndong. Ibar Ngom passe après Lamine Diouf. Il devra s’expliquer sur le meurtre de Maguette Ndiaye dont il est accusé. La 5ème affaire oppose Nar Ba et Samba Fall. Ce dernier est accusé d’avoir incendié volontairement des lieux servant d’habitation. La 6ème affaire est celle relative aux coups et blessures volontaires avec préméditation ou guet-apens ayant entraîné la perte d’un œil que Yacine Fall aurait commis sur Serigne Dame Kandji. La 7ème affaire oppose Makhtar Sow au ministère public pour détention et trafic de chanvre indien et contrebande. La 8ème affaire est un vol en réunion avec violence ayant entraîné la mort de Abdou Fall que les prévenus Serigne Modou Sylla et Bathie Diop auraient comis. La 9ème affaire est un incendie volontaire de maison habitée que Khady Ndiaye a commis avec comme victime Ndiolé Ndour. La 10ème affaire est celle de Khady Willane. Elle est accusée du meurtre de Fatou Diané.
Libérée lors de la 2ème session de la chambre criminelle tenue au mois de juillet à Mbacké après les exceptions soulevées par son avocat, Khady Willane était retournée en prison après que le parquet de Diourbel l’a cueillie à la porte de la maison d’arrêt et de correction de Diourbel. La dernière affaire inscrite au rôle de ces chambres criminelles est relative à l’assassinat de Serigne Mbacké Faye par Lamine Dieng.

badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here