PARTAGER

Une bande de trois personnes dont deux mineurs âgés de 16 et 17 ans sont en garde à vue dans la chambre de sécurité des locaux de Bocrtis à Diourbel pour association de malfaiteurs et détention de chanvre indien aux fins de trafic. Une quantité de 1,700 kg de chanvre a été saisie. Les inculpés pourront être déférés ce lundi à la maison d’arrêt et de correction de Diourbel.

Les éléments de la Brigade régionale de Diourbel de la Direction de l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Docrtis) ont arrêté ce jeudi, les nommés Ousmane Guèye, Baye Mor Niangue et Khadim Thiam. Une opération qui a permis aux éléments de ladite brigade de mettre la main sur 1,700 Kg de chanvre indien. Dans un communiqué, la Bocrtis est ainsi revenu sur leur arrestation. «Nous avons procédé à l’arrestation des nommés Ousmane Guèye, Baye Mor Niangue et Khadim Thiam pour association de malfaiteurs et détention de chanvre indien aux fins de trafic portant sur un virgule sept cent (1,700) kg de chanvre indien de la variété dite ‘’verte’. Le jeudi 20 août 2020, aux environs de 13 heures, les éléments de la Brigade régionale de Diourbel de la Direction de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants, exploitant un renseignement, ont appréhendé à Diourbel, plus précisément au quartier Keur Serigne Mbaye Sarr, trois (3) individus dont deux mineurs âgés de 16 et 17 ans».
Le même document informe que l’interpellation des suspects fait suite à l’exploitation d’une information relative à un trafic de chanvre indien, qui s’exercerait au niveau de l’arrêt des «motos-taxis Jakarta» sis dans ledit quartier, par un groupe de jeunes se disant conducteurs de ces motos-taxis. Selon leur informateur, deux individus appartenant à cette entreprise de trafic de chanvre indien, en califourchon sur une moto Jakarta, sont partis à Kaolack pour se ravitailler en chanvre indien auprès de leur fournisseur qui serait établi à Thiofakk à Kaolack. C’est ainsi qu’ils ont mis un dispositif de surveillance posté aux abords de la sortie de Diourbel sur la route de Gosass. En effet, c’est vers 13 heures que deux individus sur une moto Jakarta, répondant parfaitement à la description de la source, ont été aperçus avec un sac à dos suspect. Sur ce, les Forces de l’ordre et de sécurité ont poursuivi les suspects avec une moto. Et, le communiqué de préciser : «A hauteur du terrain Cem Diourbel Tok, un autre individu identifié au nom de Fallou les a interceptés pour récupérer une partie de la marchandise. Flairant la présence des policiers, ces derniers ont pris la poudre d’escampette laissant derrière eux un sachet contenant sept (7) camelotes de vingt (20) cornets de chanvre indien. Poursuivant, les éléments ont réussi à les localiser au niveau de l’arrêt des Jakarta du quartier Keur Serigne Mbaye Sarr. Arrivés discrètement sur les lieux, les deux individus ont été aperçus. C’est sur ces entrefaites que le nommé Ousmane Guèye a été interpellé. Quant au nommé Cheikh Mbaye alias Mbaya, flairant la présence des policiers, il a réussi à prendre la fuite avec la moto Jakarta».
Interrogé sommairement, le sieur Ousmane Guèye désigne les nommés Cheikh Mbaye alias «Mbaya» et Baye Mor Niangue comme étant les propriétaires de la drogue saisie avant de déclarer en être qu’un simple conducteur de moto Jakarta.
Par la suite, une opération de perquisition a été effectuée au domicile du nommé Ousamane Guèye à l’issue de laquelle aucun objet pouvant intéresser l’enquête n’a été découvert. Par contre, au cours de celle effectuée au niveau du domicile du nommé Baye Mor Niangue, une paire de ciseaux, un couteau et du chanvre indien en vrac d’un poids de cinquante (50) grammes ont été découverts. Pour ces faits, les nommés Ousmane Guèye, Baye Mor Niangue et Khadim Thiam ont été placés en position de garde à vue pour association de malfaiteurs et détention de chanvre indien aux fins de trafic.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here