PARTAGER

1 milliard 204 millions 543 mille 719 francs Cfa, c’est le montant du budget voté par les conseillers municipaux de la commune de Diourbel pour l’année 2020. Des prévisions inférieures à plus de 40 millions de francs Cfa par rapport à celles de 2019.

Plus de quatre tours d’horloge, c’est le temps qu’a duré la session ordinaire du Conseil municipal convoqué afin d’examiner et de voter, à la majorité, le budget élaboré par l’équipe municipal de Diourbel. «Pour ce nouvel an qui se pointe à l’horizon, nous avons adopté un budget d’1 milliard 204 millions 543 mille 719 francs Cfa contre 1 milliard 249 millions 049 mille 201 francs Cfa pour l’année dernière. Soit une baisse de 44 millions. Nous avons voté un budget sincère, parce qu’on votait des budgets de plus d’1 milliard 500 millions de francs Cfa et on avait des problèmes de recouvrement», a expliqué l’édile de la capitale du Baol pour justifier la baisse du budget. A en croire le maire Malick Fall, la municipalité sous sa houlette a prévu de faire des réalisations à hauteur de plus de 800 millions de francs Cfa, voire 1 milliard. Il précise : «Nous allons construire des portiques aux entrées de la ville, un complexe frigorifique au marché Ndoumbé Diop et un bâtiment R+1 pour les services de l’état civil». Le maire a fait savoir que l’équipe municipale prévoit de se donner les moyens pour booster le recouvrement. Pour ce faire, il sera mis à la disposition des agents de ce service des motos afin de faciliter le recouvrement. D’autres réalisations seront effectuées. Il s’agit de l’adduction d’eau pour un montant de 50 millions de francs Cfa et l’électrification de la ville pour un montant de 200 millions de francs.
Au cours de cet exercice budgétaire, les élus locaux ont aussi adopté la construction du marché Kadd, sis au quartier Keur Cheikh Ibra Fall. Ce marché sera financé et construit dans le cadre d’un partenariat public-privé pour un montant de 100 millions de francs Cfa. Lequel projet a reçu l’assentiment des con­seillers municipaux qui l’ont voté majoritairement. S’expri­mant sur ce projet qui va désengorger le marché Ndoumbé Diop, Malick Fall renseigne : «Le promoteur Sidy Diop a pensé investir dans la commune de Diour­bel pour un montant de 100 millions de francs pour construire un marché à Kadd. Le marché Ndoumbé Diop est fréquenté par tous les quartiers et l’objectif de la mairie est d’avoir des marchés au niveau de chaque quartier. D’ailleurs, les travaux du marché Ndoumbé Diop seront réceptionnés dans deux ou trois mois. Il est prévu dans ce marché, qui avait pris feu au mois de juin 2017, la construction de 54 nouvelles cantines et la rénovation des blocs sanitaire. Toujours dans le cadre du désengorgement du marché Ndoumbé Diop, la municipalité à prévu de construire d’autres centres commerciaux. L’objectif visé est de pouvoir participer davantage au développement des quartiers qui abriteront ces infrastructures commerciales.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here