PARTAGER

A l’instar de Dakar, les membres de Noo lank de la commune de Diourbel ont sillonné hier les rues de la ville pour dénoncer la hausse du prix de l’électricité. «Nous disons non à la hausse du prix de l’électricité. L’Etat doit être pour le Peuple, mais nous constatons qu’il est en train de l’appauvrir. Ce qui est anormal», a dit le coordonnateur dudit collectif, Mamadou Waydé Dieng. Il estime que le Président Macky Sall et son gouvernement ont «trahi» le Peuple sénégalais. «Ils nous avaient promis une baisse drastique du prix de l’électricité et aujourd’hui nous assistons à son augmentation. C’est un mensonge d’Etat», martèle-t-il. M. Dieng et ses camarades soulignent que cette hausse des tarifs de l’électricité impactent pratiquement tous les secteurs. «A Diourbel, il n’y a que des conducteurs de Djakarta et des hommes qui ont l’âge d’aller à la retraite. Or ils n’ont jamais eu de travail digne de ce nom. Alors que le Président Macky Sall nous avait promis 500 mille emplois», note-t-il.
Noo lank de Diourbel exige aussi la libération des prisonniers qui sont à «ciel ouvert» comme Karim Wade et Guy Marius Sagna avant d’inviter les Diourbellois à sortir massivement pour la tenue de leur prochaine marche. «On a eu des explications, mais elles sont fallacieuses. C’est normal aujourd’hui que les populations sortent dans les rues de Diourbel à l’image des autres villes du pays», a dit le représentant régional de la Raddho, Malick Ciré Sy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here