PARTAGER

L’affaire de l’argent de l’ex-Cemt de Diourbel continue de faire des remous. La révélation de Aly Ngouille sur un virement de 25 millions F Cfa avait provoqué des réactions indignées de certains syndicalistes qui avaient demandé que la lumière soit faite autour de cette affaire. Joint par téléphone, Gana Sène, ancien inspecteur d’académie de Diourbel, donne sa version des faits qui n’ont pas encore été tirés au clair : «J’ai décidé de ne pas parler par obligation de réserve, mais on est accusé à tort. Il n’y a jamais eu de détournement. Ces gens qui s’amusent à nous accuser devraient plutôt se rapprocher des services de l’Ia de Diourbel, surtout que l’administration est une continuité.» A en croire Gana Sène, l’Ia de Diourbel avait fait deux virements successifs de 15 millions de F Cfa et de 10 millions de F Cfa sur le compte de l’entreprise Kmd (Keur Serigne Mouhamadou Dème). Pour l’actuel patron de l’inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye, il faut savoir raison garder. «Les éléments de preuve sont au niveau de l’Ia de Diourbel», précise-t-il.
Pour sa part, l’ancien gouverneur de la région de Diourbel et actuel chef de l’Exécutif régional de Thiès a dégagé toute responsabilité pouvant l’impliquer de près ou de loin dans la gestion du dossier des travaux de réhabilitation du Cemt de Diourbel. Mouhamadou Moustapha Ndao rétorque au bout du fil : «Mais moi je n’ai pas reçu d’argent et je ne suis pas concerné par cette affaire.»
Ancien pensionnaire de l’ex-Cemt, il a plongé l’assistance dans une chaude ambiance en dévoilant l’affaire : «Je suis venu ici il y a plus ou moins 2 ans. J’avais demandé à une entreprise dans le cadre de la Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse) de vous faire une enveloppe de 50 millions. L’entreprise avait donné son accord en promettant de faire cet investissement en deux tranches. Une première enveloppe de 25 millions en 2017 et une autre en 2018. Je dois quand même le dire, l’inspecteur qui gérait ce projet n’a pas été diligent. Il fallait que je l’appelle pour lui demander où il en était avec le projet.» Il précise : «Les premiers 25 millions ont été effectivement virés. J’avais la preuve grâce au gouverneur sortant Mouhamadou Moustapha Ndao. J’ai vu les ordres de virement et je vais vérifier si le deuxième est venu ou pas. J’ai demandé au gouverneur de vérifier. Ce qui a été fait avec les premiers 25 millions et engagé les deuxièmes 25 millions, car l’argent est disponible. Donc prenez vos dispositions pour le prendre.» Le ministre de l’Intérieur réagissait à une interpellation du principal du Cemt qui lui demandait d’apporter des réponses par rapport à cet argent qui était destiné à réhabiliter cet établissement. «C’est 15 millions qui ont été décaissés et engagés. Le terrain de basket que vous voyez et quelques réfections dont ce bâtiment ont été faits avec cet argent. M. le ministre, aidez-nous pour qu’on puisse décaisser les 10 millions restants», a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here