PARTAGER

L’entente n’a été que de courte durée. Les démons de la division ont resurgi dans la coalition Benno bokk yaakaar (Bby). Des responsables de l’Apr, regroupés dans le mouvement Force indépendante pour l’unité/Fippu taxaw falaat Macky Sall, ont dit toute leur opposition à une investiture décidée sans la base. En conférence de presse, Samba Dia, secrétaire politique et porte-parole dudit mouvement, expli­que : «En 2014, lors des élections locales, on s’était réuni à Dakar avec des gens que ni Diourbel ni le parti, encore moins la coalition ne connaissent pas. Le résultat, c’est que nous avions été laminés avec plus de 2 000 voix dans la commune. Aujourd’hui, nous disons au Président Macky Sall que nous n’accepterons pas des parachutages, quelle que soit leur forme et d’où qu’ils viennent.» M. Dia souligne qu’aux Législatives de 2012, Diourbel avait élu par «erreur» des députés «sans aucune utilité».
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here