PARTAGER

Aminata Tall veut-elle se relancer dans la politique après son départ du Conseil économique, social et environnemental (Cese) ? En tout cas, plusieurs mouvements entendent l’accompagner aux prochaines Locales pour le contrôle des 13 collectivités rurales du département. Le Collectif des mouvements derrière Aminata Tall pour Macky (Comodam), qui regroupe 17 structures, était en conclave, samedi dernier à Diourbel, pour affiner une stratégie à même de permettre à la coalition Benno bokk yaakaar de remporter les futures élections municipales et départementales. Revenant sur les ambitions du Comodam, Saër Diop, Coordonnateur général, dudit mouvement insiste sur l’objectif : «Nous avons pour mission de gagner les 12 communes et le Conseil départemental. Nous sommes dans une période qui n’est pas très propice à la politique, à des rassemblements mais nous sommes à un niveau où nous devons essayer d’apprendre à vivre avec le virus. Le Comodam a fini de travailler sur un plan d’actions qui va nous permettre de travailler sur les échéances à venir.» Le non moins Directeur général de l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (Aeme) est convaincu que le Comodam a une base politique qui n’est pas négligeable. «Nous sommes conscients de notre poids politique et nous nous préparons à toutes les éventualités. Je rappelle que nous avons toujours été décisifs dans les victoires du Président Sall à Diourbel», a-t-il souligné.
De son côté, le coordonnateur du Mouvement Diourbel dey dem (M3D) a, à son tour, précisé qu’ils ont l’ambition de dérouler leur plan d’actions sur une durée de 6 mois pour au moins assurer une réussite à 90%. «Les prochaines élections locales seront dans notre escarcelle et nous mettrons les hommes qu’il faut à la tête de nos collectivités locales pour les 5 prochaines années», a promis Cheikh Gadiaga. A sa suite, le coordonnateur de And aar askanwi confiera : «Nous ne manquons pas d’ambition. Nous sommes ouverts aux autres et nous leur demandons de venir travailler avec nous.» Abdou Aziz Aïdara invite, dans ce sens, les autres responsables de l’Alliance pour la République (Apr) de Diourbel à «s’unir autour de l’essentiel tout en mettant en avant les intérêts du Sénégal et ceux de la région».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here