PARTAGER
El hadj Malick Gackou, coordonnateur de la coalition Manko Taxawou Sénégal.

El hadji Malick Gakou sera en tournée très prochainement dans la région de Diourbel, selon Malick Guèye, secrétaire général dudit parti qui était dans la capitale du Baol. La région sera la dernière à être visitée par le leader du Grand parti (Gp) parce que ses parents en sont originaires. M. Guèye qui soutient que leur parti compte 283 000 membres, a invité les différents responsables de l’opposition à offrir aux Sénégalais «quelque chose de crédible» et à «taire leurs divergences pour gagner largement les élections législatives de juillet». S’exprimant sur l’affaire Khalifa Sall, il indique que le Gp pourrait proposer que «le procureur de la République soit élu au suffrage universel» parce que «le Sénégal a dépassé le stade d’être un pays de dévolution monarchique ou fraternelle». Le camarade de Gackou souhaite une «cohabitation après les Législatives», estimant que «l’hyper-présidentialisme doit être révolu». Malick Guèye avertit le leader de l’Apr : «S’il pense qu’il va nous refaire le coup de 2012 lorsque toute l’opposition était à Dakar alors qu’il avait signé avec nous l’engagement de ne pas quitter Dakar, il peut déchanter. Sa stratégie, c’est de nous divertir.» Sur les Législatives, il considère qu’une liste commune de l’opposition est possible. «Des gens sont en train de travailler sur des compromis pour gagner le maximum de sièges à l’Assemblée nationale», précise-t-il.

badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here