PARTAGER

Les sermons doivent coller à l’actualité. Celle du moment est le scrutin du 30 juillet, moment privilégié pour les Sénégalais de choisir leurs 165 représentants au niveau de l’Hémicycle. Saisissant cette opportunité, l’imam ratib de la grande mosquée tidiane de Diourbel a interpellé les futurs parlementaires. Il s’en est aussi pris aux sketchs diffusés pendant le ramadan par les télévisions.

La prière de la Korité a été un prétexte pour l’iman ratib de la grande mosquée de Diourbel d’interpeller les futurs députés. Dans son sermon, Mouhamadou El Habib Kandji dit : «Les Français ont voté dans le calme lors de l’élection présidentielle et des députés. Aux Sénégalais, je demande qu’ils aillent voter dans le calme et la discipline. Celui qui est à Diourbel et candidat à la députation, que les Diourbellois l’appuient et l’accompagnent. Mais au soir de l’élection, si vous êtes choisi, de grâce n’oubliez pas Diourbel ! Nous n’avons pas besoin d’un député qui part à l’Assemblée et passe tout son temps à dormir. Cela suffit maintenant parce que nous en avons beaucoup eu dans le passé. Les lois que vous aurez à voter, pensez à Dieu et à leur utilité pour le Peuple ! Vous futurs parlementaires, de grâce ne dormez pas à l’Hémicycle ! Soyez à l’écoute des populations et soyez leurs interprètes et avocats pour que les bonnes décisions soient prises et que le chef de l’Etat soit informé des problèmes du pays afin qu’il puisse y apporter les solutions idoines.» Mouhamadou El Habib Kandji est aussi revenu sur les bienfaits du ramadan. Aux fidèles, il a demandé de changer de stratégie lors des prochains ramadans en remettant en toute discrétion des appuis aux familles démunies.
Très en verve, il s’est attaqué aux sketchs diffusés au niveau des différentes chaînes de télévision. «Ces pièces de théâtre sont une autre forme de sabotage de la religion, des musulmans et des imams. C’est une mauvaise image de l’islam qu’ils véhiculent. Ces comédiens doivent cesser de s’en prendre aux imams et à la religion. Il est temps qu’ils arrêtent.» Il a demandé aussi aux parents d’éduquer leurs enfants parce que «leur comportement est très important».
La prière s’est déroulée en présence du préfet Ibrahima Fall. A la mosquée de Keur Goumack de Diourbel, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a exhorté les fidèles à respecter les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba et du Prophète. «Il faut continuer à adorer Dieu. Cela doit constituer un sacerdoce pour tout musulman», dixit Serigne Mountakha Bassirou Mbacké.
A Touba, le khalife général des Mourides, par la voix de Serigne Fallou Mbacké Ibn Serigne Abdou Khadre, a invité les musulmans à s’acquitter de la zakat et d’honorer leurs créances. Il a rappelé que le ramadan est un moment de repentir pour les musulmans.

Le khalife : «Privilégiez la vérité en tout lieu et en
tout temps !»
Fidèle à son habitude, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké n’a pas dérogé à la règle en rappelant aux fidèles la sacralité de la cité religieuse, le port vestimentaire et le respect des préceptes qui l’ont fondée. Aux fidèles venus nombreux prendre part à la prière, il recommandera ces enseignements. «Tout ce que nous aurons à obtenir sans le respect des recommandations divines ne nous servira à rien. Ayez donc égard à ces recommandations ! Tout ce que vous aurez, que cela ne soit pas par des voies détournées. Privilégiez la vérité en tout lieu et en tout temps !» Aux journalistes, le guide spirituel des Mourides demandera de donner des informations utiles et d’éviter de créer des frustrés.
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here