PARTAGER

L’Observateur avait annoncé dans sa livraison du jeudi 12 décembre que Madické Niang avait décidé d’arrêter la politique comme le lui avait conseillé le khalife général des Mourides. Le candidat malheureux à la dernière Présidentielle l’a confirmé lui-même hier, face à la presse, après avoir eu un tête-à-tête avec Serigne Mountakha Mbacké. «Le khalife général des Mourides a clairement indiqué qu’il ne me voyait pas créer un parti politique, mais qu’il préférerait que j’aie une position exclusive au service du Peuple sénégalais. J’ai rencontré les partis politiques et mouvements qui m’ont accompagné lors de cette dernière élection», a-t-il dit. Par la même occasion, l’avocat de formation a indiqué avoir informé ses alliés qui lui ont manifesté leur compréhension et sympathie. «Je déclare solennellement que j’ai décidé d’interrompre le processus de création d’un parti politique que j’avais enclenché. A compter de ce jour, je me mets à l’écoute du khalife général des Mourides pour servir plus que jamais le Peuple sénégalais», a-t-il ajouté. Non sans exhorter ses «frères» et «sœurs» qui auront choisi d’œuvrer pour le Peuple sénégalais dans le cadre de partis ou de coalitions de partis politiques à «poursuivre leur chemin en maintenant comme objectif unique la défense exclusive des intérêts du Peuple sénégalais». Et il conclut par le slogan de sa campagne, «Jamm ak kheweul».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here