PARTAGER

«Le deuxième vice-président du Conseil départemental de Diourbel (Sidi badiane), Ndiassé Kâ, premier adjoint au maire de la commune de Gade escale, Dame Khouma, conseiller départemental, plus de 30 conseillers municipaux et moi avons cessé toutes activités politiques au sein du Pds.» L’annonce est du maire de la commune de Ndank Sène, Abdoulaye Sène, qui faisait face hier à la presse au domicile de Aminata Tall, responsable apériste à Diourbel. M Sène de préciser qu’ils ont décidé de soutenir la présidente du Cese pour assurer une large victoire du candidat de la coalition Benno bokk yaakaar au soir du 24 février prochain. Cette décision, dit-il, a été prise à l’issue d’une rencontre avec Mme Tall. Une intégration que le président du comité électoral de Bby à Diourbel a appréciée à sa juste valeur. «Je me félicite et je remercie l’ensemble des responsables venus du Parti démocratique sénégalais pour soutenir la candidature du Président Macky Sall», souligne Saër Diop. Pour lui, la décision de ces responsables libéraux qui viennent de rejoindre leur coalition ne fait que «consolider» leur confiance quant à la réélection de Macky Sall dès le premier tour.

Sidi Badiane dément Abdoulaye Sène
Toutes déclarations qui devraient cependant être prises avec des pincettes si l’on en juge par le démenti cinglant servi par Sidi Badiane, deuxième vice-président du Conseil départemental de Diourbel, qui réfute avec la dernière énergie toute allégation quant à sa démission du Pds. «En ma qualité de président de la Fédération départementale du Pds et membre du Secrétariat national du Pds, je déclare que je n’ai jamais quitté le parti de Abdoulaye Wade, encore moins adhéré à la mouvance présidentielle. Sur ce, je rejette cette déclaration sans fondement et refuse à M. Sène toute la responsabilité de parler et de décider en mon nom», a dit M. Badiane. Pour l’heure, précise-t-il, il reste responsable libéral en réservant à sa base la primeur de toute déclaration ultérieure relative à sa position dans cette présente Présidentielle.
Correspondante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here