PARTAGER

C’est une situation qui s’est imposée à tout le monde : Une vingtaine de cas positifs au Covid-19 a été enregistrée au niveau de la région de Diourbel ces trois dernières semaines, alors qu’elle était restée pratiquement un mois sans connaître une nouvelle infection. Selon le médecin-chef de région, Dr Mamadou Dieng, «les départements de Diourbel et Mbacké avec la commune de Touba sont les plus touchés par le virus du Covid-19». Ainsi, Dr Dieng est d’avis que cette deuxième vague de contamination au coronavirus est la résultante d’un relâchement et du déni des populations. «Aussi, précise-t-il, les gens n’ont jamais pris au sérieux les mesures barrières pour la lutte contre la propagation du coronavirus.» De même, le médecin chef de la région médicale de Diourbel a fait savoir que 90% des nouvelles infections enregistrées sont des cas simples, tout en soulignant que des lits chauds ont été installés au niveau des différents hôpitaux pour la prise en charge des cas graves. «Et, poursuit-il, les cas sévères sont référés à Dakar afin de prévenir la gravité.»
Analysant la situation au niveau du département de Diourbel, Dr Mamadou Moussa Ndiaye, médecin-chef du district sanitaire de Diourbel, explique : «Nous avons enregistré 4 cas communautaires ces deux dernières semaines, alors que tout le mois d’octobre nous n’avions enregistré que 4 cas positifs au coronavirus. Et c’était des cas importés.» Dr Ndiaye estime que cette situation s’explique par le relâchement des populations car, souligne-t-il, «les gens croyaient qu’il n’y avait plus de cas, alors que le virus est toujours présent. Actuellement, 35 contacts ont été recensés et suivis, même s’il n’y a pas de mesures restrictives». Abordant la question relative à la prise en charge des patients testés positifs au coronavirus, Dr Ndiaye a confié au Quotidien qu’il n’y a plus de centre de traitement au coronavirus fonctionnel au niveau de la région. En ce sens, le médecin-chef de district a signalé «que les personnes testées positives au coronavirus sont en train d’être prises en charge à domicile». Il a été référé à l’hôpital Dalal Jamm de Dakar.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here