PARTAGER

53 mille 332 élèves sont entendus dans les classes le 2 juin prochain sur toute l’étendue de la région de Diourbel, à savoir 37 mille 604 candidats au Cfee, 10 mille 086 au Bfem et 5 642 au Baccalauréat. A quelques jours de la reprise, il reste encore beaucoup de questions pratiques à régler.

«Nous avons fait une visioconférence avec tous les proviseurs et les Ief avant de rencontrer le ministre de l’Education. Après la rencontre, nous avons utilisé la même méthode pour partager et travailler à l’appropriation de la feuille de route pour le respect strict des mesures sanitaires. Nous avons aussi donné des instructions aux chefs d’établissement pour s’atteler à l’élaboration des emplois du temps en fonction du nombre maximum de 20 élèves par classe.» Ces précisons de l’inspecteur d’académie de Diourbel, Seydou Sy, qui annonce que 53 mille 332 élèves de la région sont en classes d’examen, montrent le sérieux de la question qui donne de la fièvre à tous les acteurs de l’éducation. Dans le Baol, il y a 37 mille 604 candidats pour le Cfee, 10 mille 086 pour Bfem et 5 642 pour le Baccalauréat. «Aussi le personnel, précisément les enseignants, sont au nombre de 6 879 au niveau de l’éducation (primaire, collège et lycée) et 128 dans l’enseignement technique professionnel. Il faut savoir que c’est tout le personnel qui reprend service», précise M. Sy.
Aujourd’hui, la reprise des cours est assujettie à beaucoup de paramètres qu’il faut régler le plus rapidement possible. L’inspecteur d’académie de Diourbel détaille ses besoins pour assurer la sécurité sanitaire des élèves : «Sur la base de ces effectifs, nous aurons besoin de 188 mille 020 masques pour enfants, 72 mille 515 masques pour les adultes, 2 357 kits lave-mains, 2 355 paquets de savons de 18 morceaux, 20 mille 321 litres de gel hydro-alcoolisé et de 706 thermo-flashs pour le secteur de l’éducation. Pour la formation professionnelle, nous aurons besoin de 4 695 masques, 51 kits lave-mains, 51 paquets de savons de 18 morceaux, 492 litres de gel hydro-alcoolisé et 12 thermo-flashs.» Quid de la gestion du transport des enseignants dont la plupart sont coincés chez eux à cause de l’interdiction des déplacements ? «Les Ia ont reçu instruction de donner la liste. En ce qui me concerne, j’ai élaboré une liste de l’ensemble des enseignants qui vivent le confinement en dehors de leur lieu de service. Ces listes sont transmises à l’Exécutif régional et je crois que les dispositions seront prises pour leur faciliter les autorisations de circuler dans le grand Comité régional», précise Seydou Sy, qui rappelle que «l’autorité administrative a convoqué un Comité régional de développement (Crd) ce mardi (hier). Au sortir de cette rencontre, le gouverneur donnera des instructions pour le démarrage de la désinfection des écoles publiques comme privées».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here