PARTAGER

L’ancien ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a passé le témoin hier à l’ex-garde des Sceaux, Me Sidiki Kaba, qui compte sur la collaboration de son prédécesseur pour le triomphe de la diplomatie sénégalaise.

C’est une passation très diplomatique au niveau du ministère des Affaires étrangères. Mankeur et Sidiki Kaba multiplient les formules de politesse pour donner à la passation de service un cachet singulier et fraternel. L’ex-ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a passé le témoin hier à l’ancien ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, qui veut poursuivre l’œuvre de son prédécesseur : «Je voudrais pouvoir compter sur vous parce que ce travail ne peut se faire avec une seule main. Il ne peut être fait qu’avec 1 000 mains. Alors, je compte sur vos mains pour qu’ensemble nous puissions continuer à traduire partout la vision du Président et de la diplomatie dont il a déjà défini les termes.» Le nouveau patron de la diplomatie sénégalaise veut bâtir sa mission sur les chantiers de Mankeur Ndiaye. Il dit : «Nous sommes dans un changement dans la continuité. Continuité d’une politique définie par le Président Sall, exécutée par le ministre Mankeur Ndiaye, et que je vais aussi essayer de faire avec la même détermination, de manière à ce que la diplomatie sénégalaise continue à rayonner à travers le monde.» Me Sidiki Kaba espère promouvoir une diplomatie de protection, de promotion et d’assistance pour la diaspora «dont le rôle est important dans l’économie sénégalaise». L’ancien garde des Sceaux a ainsi demandé au ministre sortant de l’accompagner avec son équipe, «l’ensemble des personnes qui sont dans ce ministère et ailleurs. Qui servent avec une grande dignité, et abnégation la mission diplomatique qui n’est pas si facile». Il mesure déjà l’immensité de la tâche : «Je sais les difficultés qu’ils connaissent en termes d’indemnité de logement et d’assurance. Et ce sont toutes ces questions qu’il faudrait essayer de reposer sur la table, afin de trouver les meilleures solutions.»
Loin d’être déçu par son départ du ministère des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye s’en va «avec un sentiment de satisfaction. Je remercie d’abord et avant tout, très vivement, le Président Macky Sall. Il m’a accordé sa confiance et permis de porter la voix du Sénégal pendant cinq années.» Il donne les clefs à son successeur pour qu’il continue le travail déjà entamé. «La dynamique engagée depuis 5 années sera poursuivie et accentuée par la continuité de mon frère et ami, le ministre Sidiki Kaba, qui est un homme compétent et engagé», soutient-il en réitérant sa disponibilité pour la diplomatie sénégalaise en tant que Conseiller aux affaires étrangères. «Il ne faudrait surtout pas oublier que je suis de cette maison. Après cette passation, j’ai repris service au ministère comme fonctionnaire et je reste à la disposition du chef de l’Etat et du nouveau ministre Kaba», dit-il. Vêtus de vestes de couleur bleue de nuit, assorties de chemises blanches et cravates bleues, ils ont terminé la passation de service par de chaleureuses accolades.
mfkebe@lequotidien.sn et stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here