PARTAGER

Le porte-parole du Khalife général des Tidianes, Serigne Abdou Aziz Sy «Al Amine» a, dans sa traditionnelle déclaration de lancement de l’édition 2016 du Gamou de Tivaouane, qui sera célébrée cette année le 12 décembre, décrié les nombreux cas de meurtres et d’assassinats qui ont cours actuellement au Sénégal. Le marabout a également lancé un appel aux chauffeurs et transporteurs pour le respect du Code de la route et pour la conduite avec discipline pour éviter les accidents mortels.

C’est parti pour la 115e édition du Gamou annuel de Tivaouane. Ce samedi, dans sa traditionnelle déclaration d’avant Maouloud, Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine» a décrié les nombreux cas de meurtres et d’assassinats qui ont cours actuellement au Sénégal. Des actes que le porte-parole de la famille Sy condamne vigoureusement avant de prier pour le repos de l’âme des victimes, aussi, pour que le pays soit davantage préservé de tout cela, que la paix règne au Sénégal et partout dans le monde.
Le religieux, qui dit vouloir un Gamou avec zéro accident, a invité les chauffeurs et transporteurs à la prudence et au respect du code la route. «Nous exigeons la discipline dans les comportements sur les routes. Cette recommandation va à l’endroit des chauffeurs et des conducteurs qui feront le déplacement à Tivaouane. Nous leur demandons  de tout faire pour se mettre en conformité avec le code de la route mais  éviter les comportements à risque de manière à ne pas enregistrer des sinistres dans leurs déplacements. Nous leur demandons de conduire avec discipline pour éviter les accidents mortels. Nous voulons zéro accident lors du Gamou», a demandé le porte-parole de la famille Sy qui s’est offusqué de la recrudescence des accidents tragiques ces derniers jours. Il a insisté sur la prévention routière et déplore les excès de vitesse, demandant aux chauffeurs et transporteurs de conduire avec discipline, d’éviter aussi les surcharges.

Mise en garde contre les commerçants véreux
Ces mêmes recommandations vont aussi à l’endroit des commerçants. «Je mets en garde les commerçants contre certaines dérives relatives à la vente de produits périmés, et autres personnes malintentionnées qui font usage de  drogue, à la fraude, à la contre- façon et à la surfacturation qui sont des maux qui gangrènent et ne font pas avancer une société. Une société se construit dans la légalité, dans la justice et dans le droit», a martelé le marabout. Ainsi, le marabout appelle les autorités à s’impliquer davantage dans une surveillance accrue sur les produits périmés écoulés sur le marché par une certaine catégorie de commerçants véreux. Et d’être catégorique : «aucune dérive ne sera tolérée. Des sanctions sévères seront appliquées à l’encontre des délinquants».

Pour le renforcement de la sécurité
Serigne Abdou Aziz Sy «Al Amine» a également mis l’accent, dans sa déclaration sur le renforcement de la sécurité dans la capitale du Tidianisme. Sans manquer de mettre en garde les «conférenciers, animateurs» contre l’usage de tout style dénotant le caractère folklorique que revêt l’invocation de l’œuvre et la vie du Prophète Mohammed (Psl) au cours des causeries religieuses. Le marabout invite ces derniers à plus de retenue lorsqu’il s’agit de transmettre les enseignements du Prophète Mohammed (Psl).
Revenant sur le sens et l’historique du Maouloud, célébré au Sénégal depuis 1902, le marabout a invité les fidèles à faire la célébration dans l’orthodoxie, la piété, conformément à la philosophie de Mame Maodo (Rta). «Ce n’est pas une célébration qui relève de pratiques innovantes (Bida), mais que c’est plutôt une nuit de grâce, de bénédiction, de prières».
Il a invité par ailleurs, les pèlerins au respect strict des recommandations qui ont notamment trait à la tolérance, au pardon, à la discipline et à la solidarité. «Il faut que les gens se comprennent, se tolèrent, ce conformément aux enseignements du Prophète Mohammed (Psl)», estime le porte-parole du Khalife général des Tidianes, qui invite les gens  à venir nombreux se ressourcer à la clairvoyance des thématiques qui seront développées pendant la nuit du Gamou, pour se procurer les moyens d’un nécessaire retour à Dieu.
Serigne Abdou qui invite les gens de Tivaouane à se montrer accueillants vis-à-vis des hôtes du Prophète Mohammed (Psl), les pèlerins, s’est aussi beaucoup réjoui de l’édification de 60 édicules publics dans la ville sainte, en remplacement des toilettes mobiles. «Que l’Etat en soit félicité», dira-t-il.
Sur la question de l’hygiène et la propreté, Al Amine de souligner que «la ville de Tivaouane s’étant inscrite sur la voie du modernisme avec nombre d’infrastructures qui sortent de terre, les populations, par conséquent, se doivent de s’accorder sur cette modernisation et bannir l’insalubrité dans la cité religieuse». Aux pèlerins, il recommande les bonnes pratiques d’hygiène afin d’éviter les maladies en cette période de forte affluence de fidèles en provenance du Sénégal et de la diaspora.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here