PARTAGER

L’actrice, à la beauté sensuelle et à l’inimitable voix grave, qui a fasciné les plus grands réalisateurs, a été retrouvée morte à son domicile parisien.

La comédienne, chanteuse, actrice et réalisatrice, Jeanne Moreau est morte hier à l’âge de 89 ans, a annoncé son agent à l’Agence France-Presse lundi. L’actrice à la beauté sensuelle et à l’inimitable voix grave, qui a fasciné les plus grands réalisateurs au cours d’une carrière de soixante-cinq ans, a été retrouvée morte à son domicile parisien, a précisé Jeanne d’Hau­teserre, maire du 8e arrondissement. Elle a été retrouvée par sa femme de ménage tôt lundi matin, selon plusieurs sources.
Née le 23 janvier 1928 à Paris d’un père restaurateur et d’une mère danseuse anglaise, l’inoubliable interprète de la chanson Tourbillon dans Jules et Jim, de François Truffaut, a tourné dans plus de 130 films. Le Président Emmanuel Macron a rendu hommage à «une artiste qui incarnait le cinéma dans sa complexité, sa mémoire, son exigence». «Il est des personnalités qui à elles seules semblent résumer leur art. Jeanne Moreau fut de celles-ci. (…) Sa force fut de n’être jamais où on l’attendait, sachant s’échapper des catégories où trop vite on aurait voulu la ranger. Telle était sa liberté, constamment revendiquée, mise au service de causes auxquelles elle croyait, en femme de gauche ardente, toujours rebelle à l’ordre établi comme à la routine.» «Dans une société corsetée, elle aura montré à toute une génération de femmes, le chemin de l’émancipation et de l’affranchissement, a rappelé l’ancien ministre de la Culture Jack Lang. Envoûtante et inoubliable, Jeanne Moreau nous entraînera toujours dans le tourbillon de la vie pour nous émouvoir et nous émerveiller inlassablement.»
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Jun­cker, a rendu hommage à une actrice dont le talent «a marqué la culture européenne» et dont le travail a «toujours reflété les valeurs de l’Union». «Jeanne Moreau a marqué avec son talent la culture européenne et son art continuera à charmer et à enchanter tous les publics bien après sa disparition», a-t-il affirmé dans un communiqué. Le monde de la culture lui a également rendu hommage. Brigitte Bardot a salué la «personnalité hors du commun» de l’actrice, avec qui elle avait partagé l’affiche dans Viva Maria en 1965. «J’ai beaucoup de chagrin. Jeanne était avant tout une femme belle, intelligente, séduisante, avec une voix et une personnalité hors du commun, qui ont fait d’elle une actrice aux multiples facettes», a-t-elle souligné dans un communiqué. «Jeanne Moreau a eu une vie extraordinaire. Je crois que tout le monde l’aimait. Je garde le souvenir d’une femme libre, d’une femme très libre (…)», a pour sa part dit l’acteur et réalisateur Jean-Pierre Mocky sur Rtl.

Multiples récompenses
Deux ans plus tard, elle passe à la réalisation, avec Lumière, un film sur l’amitié féminine dans lequel elle se met en scène au côté, notamment, de Lucia Bosé, sa partenaire dans Nathalie Granger. Dans ses autres films et documentaires, elle rend hommage aux actrices de son époque. En 1992, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour La vieille qui marchait dans la mer, un film réalisé par Laurent Hey­nemann. Lauréate du prix d’interprétation féminine 1960 à Cannes pour Moderato cantabile de Peter Brook, elle fut la seule comédienne à avoir présidé deux fois le jury de ce festival, en 1975 et 1995. Elle y a aussi été plusieurs fois maîtresse de cérémonie. En 1998, elle obtient un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, ainsi qu’un César d’honneur en 1995. Plus de dix ans plus tard, elle reçoit un «Super César d’honneur» lors des César 2008.
A la veille de ses 80 ans, elle reconnaissait avoir vécu dans son métier, des moments de passion qu’elle n’avait pas vécus dans sa vie. «On dit toujours qu’en vieillissant les gens deviennent plus renfermés sur eux-mêmes, plus durs. Moi, plus le temps passe, plus ma peau devient fine, fine… Je ressens tout, je vois tout», notait-elle avec son phrasé inimitable.

Lemonde.fr­

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here