PARTAGER

Née le 18 février 1931 à Lorain en Ohio, Toni Morrison a tiré sa révérance ce lundi 5 août  à New York. Descendante d’une famille d’esclaves et première femme afro-américaine à décrocher le prix Nobel de littérature en 1993, elle a pu donner une visibilité littéraire aux noirs, avec des histoires encensées par la critique et le public. Barack Obama l’avait qualifiée de l’une des conteuses les plus distinguées de la Nation américaine.

C’est avec tristesse que le Washington post a annoncé la mort de l’écrivaine Toni Morrison ce lundi 5 août. Femme de lettres, Toni Morrison était une «mère, grand-mère et tante extrêmement dévouée, qui adorait être en compagnie de sa famille et ses amis», a rappelé le communiqué familial. Toni Morrison est rappelée à Dieu à l’âge de 88 ans dans un hôpital de New York. Lauréate du Nobel de littérature en 1993, elle reste à ce jour la seule auteure noire à avoir recu ce prestigieux prix. Femme de lettres, Morrison était une romancière, essayiste, critique littéraire, dramaturge, librettiste, professeure de littérature et éditrice américaine. Elle a également œuvré comme critique littéraire. Elle est l’auteure de plusieurs livres dont entre  autres America N°1, la délivrance, Home, Un don, l’œil le plus bleu, le chant de Salomon, Love, Playing in the Dark, Paradis, Beloved. Dans ses œuvres littéraires, elle aborde des thèmes comme la géopolitique, l’histoire et la vie pratique. Son roman  Beloved sur un esclave en fuite, a remporté un prix Pulitzer en 1988 et lui a permis d’entrer, de son vivant, dans la liste des 100 meilleurs livres de tous les temps, en 2002. Cette œuvre majeure de Toni Morrison a contribué à faire d’elle la première femme noire à  se voir décerner le prix Nobel de la littérature. Beloved a été créé pendant la guerre civile américaine et s’appuie sur la véritable histoire de Sethe, une femme qui a tué sa fille de 2 ans pour lui épargner de subir l’esclavage. La femme a été capturée avant de pouvoir se suicider et le fantôme de l’enfant rend visite à sa mère. Le roman faisait partie d’une trilogie qui examinait l’amour à travers la perspective de l’histoire des Noires. L’œuvre a été même transformée en un film mettant en vedette Oprah Winfrey, qui l’a coproduit et qui était l’une des plus grands fans de Toni Morrison, et a présenté quatre de ses livres dans l’influence du club de lecture de son talk-show.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here