PARTAGER

Cette année, la lutte pour le Ballon d’Or africain ne sera nullement serrée. Un homme, Sadio Mané, semble parti pour le remporter sans challenge véritable. Face à lui peut se dresser un seul et unique concurrent crédible, Riyad Mahrez. Mais l’attaquant algérien aura des points faibles devant le Sénégalais.

Le Ballon d’Or Africain 2019 sera connu dans un peu moins de deux mois. Ledit trophée prime le meilleur joueur du continent sur une saison donnée. Cette année, la lutte pour le décrocher ne sera nullement serrée. Un homme, Sadio Mané, semble parti pour le remporter sans challenge véritable. Face à lui peut se dresser un seul et unique concurrent crédible, Riyad Mahrez, et pour autant, l’attaquant algérien de Manchester City aura des points faibles conséquents devant le Sénégalais.

Le vainqueur de la Can n’a plus gagné
le Ballon d’Or africain la même année depuis 19 ans
En effet, pour Riyad Mahrez, rien que l’histoire ne le privilégie pas. Le vainqueur de la Can n’a plus gagné le Ballon d’Or africain la même année depuis 19 ans. En 2000, le Cameroun gagne la Can et Mboma remporte le Ballon d’Or. Une prouesse jusque-là pas encore rééditée et cette année encore, il sera impossible de l’envisager.
En plus, dans l’histoire de cette distinction individuelle, seules quatre légendes africaines ont réussi à simultanément gagner la Can et le Ballon d’Or africain la même année. Il s’agit de : Karim Abdu Razack (Ghana) en 1978, Théophile Abéga (Cameroun) en 1984, Emmanuel Amuniké (Nigéria) en 1994 et Patrick Mboma (Cameroun) en 2000.
Sur le plan international, rien ne plaide en faveur de Riyad Mahrez, n’eût été le championnat gagné devant le Liverpool de Sadio Mané, ce serait une saison quasi nulle pour l’Algérien à l’échelle internationale. D’ailleurs, l’Uefa vient de dévoiler la liste de 50 joueurs pour l’équipe type de l’année (voir encadré) avec 6 Africains sans Riyad Mahrez. C’est représentatif de ce constat.
Pour finir sur ces points qui désavantagent l’Algérien. Après sa belle Can avec l’Algérie, Mahrez a connu une saison compliquée individuellement avec Manchester City. Pep Guardiola ne lui fait pas confiance et le met souvent sur le banc. Un frein à son expression tant bien qu’il tente d’exister sur le front de l’attaque des Sky Blues chaque fois que l’occasion lui est donnée. Il peut infiniment croire au Ballon d’Or Caf, seulement en face de lui, c’est un Sadio Mané XXL qu’il faut affronter.
En effet, le Sénégalais a été co-meilleur buteur de la Premier League (22 réalisations), dauphin de ladite compétition, vainqueur de la Ligue des Champions, vainqueur et double buteur en finale de la Supercoupe, finaliste de la Can 2019 avec le Sénégal, vainqueur du Onze d’Or 2019. Un beau panier de trophées. Il mérite ainsi une place première pour cette distinction individuelle.
Avec Afriquesports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here