PARTAGER

Depuis que Leo Messi a remporté le Ballon d’or en 2012, tous les prix individuels sont allés dans son escarcelle ou celle de Cristiano Ronaldo. A Monaco mercredi, Modric a mis fin à cette domination sans partage.

Messi, Cristiano, Messi, Cristiano, Messi, Cristiano… et aujourd’hui Luka Modric. Après que l’Argentin et le Portugais se sont répartis les plus grandes récompenses depuis l’année 2012, un Croate est passé par-là pour «parasiter» les plus grands joueurs du moment. Pour subtiliser un prix qu’ils pensaient être une propriété privée.
Contre tous les pronostics – qui allaient en faveur de Cristiano – Modric a remporté le prix Uefa du meilleur joueur de la saison 2017-18 au Forum Grimaldi de Monaco. Sa victoire était si inattendue que, selon Tuttosport, Cristiano aurait annulé son vol et choisi de rester chez lui, sachant déjà qu’il ne l’avait pas gagné.
«Cristiano doit avoir d’autres engagements, je ne sais pas pourquoi il n’est pas venu», s’est contenté de dire Modric qui a finalement vu le Mondial lui porter chance. Le Croate n’a pas remporté la Coupe du monde, mais son football cinq étoiles lui a permis de connaître une évolution exponentielle ces dernières années. Il a été proclamé meilleur joueur du tournoi en Russie.
Ballons d’or, prix de meilleur joueur de l’Uefa, «The Best» ; toutes ces récompenses semblaient être réservés à Cristiano et Messi. Cela est terminé, même si, avec des numéros 7 et 10 toujours au sommet de leur forme, ce changement pourrait simplement être anecdotique. Et nous aurons plus d’indications sur la chose lorsque sera attribué le Ballon d’or.
Pendant ce temps, Modric, un joueur qui ne cesse de recevoir des éloges de ses coéquipiers et adversaires, a encore le temps d’étendre sa légende au Real Madrid, équipe dont il est le patron au milieu de terrain. Les années passent, mais son talent est inépuisable. Il est comme le bon vin. L’homme qui mit fin à l’hégémonie de Cristiano et Messi.

Réactions : Ronaldo et son agent en colère
L’entraîneur de la Juventus, Massimiliano Allegri, a estimé qu’il était normal que Cristiano Ronaldo se soit énervé ce jeudi après avoir appris qu’il n’avait pas gagné le prix du meilleur joueur Uefa de la saison dernière. «C’est normal qu’il se soit énervé hier. L’année dernière il a été le meilleur buteur de la Champions League», a affirmé Allegri. Il a poursuivi en disant : «C’est la preuve qu’il veut toujours être le meilleur et pour nous c’est une bonne chose.»
Son agent Jorge Mendes estime que Cristiano Ronaldo aurait dû remporter le trophée de joueur de l’année Uefa : «Il a marqué 15 buts, portant à bout de bras le Real Madrid jusqu’à la conquête de la Ligue des champions. C’est simplement ridicule.»

Avec Goal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here