PARTAGER

wayde-vanLe sprinteur sud-africain, Wayde Van Niekerk, les taewondoïstes ivoirien, Cheikh Sala Cissé, et  nigérien, Issoufou Alfaga Abdoul Razak, sont élus meilleurs sportifs africains par la Fondation «Abdou Diouf Sport-Vertu». Ces derniers recevront leur distinction au cours d’un gala prévu le 17 décembre prochain au Théâtre national Daniel Sorano.

La  Fondation «Abdou Diouf Sport-Vertu» va célébrer les meilleurs sportifs africains. Ce sera à l’occasion de la 13e édition sous forme de gala prévue le 17 décembre prochain au Théâtre national Daniel Sorano. Trois sportifs africains seront primés. Il s’agit du sprinteur sud-africain, Wayde Van Niekerk, prix d’Excellence, l’Ivoirien Cheikh Sala Cissé, champion international de Taekwondo, prix d’Hon­neur, et le taekwondoïste, nigérien Issoufou Alfaga Abdoul Razak, prix d’Encouragement.  Côté sénégalais, la lutteuse Isabelle Sambou sera récompensée à travers un titre spécial.
Présidente de la Fondation, Madame Maïmouna Kane est revenue sur le choix des membres du jury, hier lors d’une rencontre avec la presse et en présence du vice-président, Mous­tapha Kâ et des membres-fondateurs dont l’ambassadeur Falilou Kane et le journaliste Magib Sène. «Wayde Van Niekerk détient le record du monde du 400 mètres en s’imposant en finale des Jeux Olympiques de Rio avec un temps de 43s 03. Il a amélioré de quelques centièmes de secondes le précédent record détenu depuis 1999 par l’Américain Michael Johnson», souligne Mme Kane.
Pour le Prix d’Honneur, note la présidente, «Cheikh Sala Cissé est le premier Ivoirien champion olympique.» Quand au Nigérian Issoufou Alfaga Abdoul Razak, «il a eu un parcours remarquable, aussi bien aux Jeux Africains qu’aux Jo 2016 où il a décroché une médaille d’argent».
En ce qui concerne le Prix Spécial décerné à la Sénégalaise Isabelle Sambou, Mme Kane note les performances remarquables de la lutteuse, neuf fois médaillée d’Or en championnat d’Afrique. «Elle est pratiquement en fin de carrière. On estime qu’on doit reconnaître les mérites de Isabelle Sambou. Elle a accompli une très belle carrière dans une discipline où peu de femmes se sont illustrées», a-t-elle indiqué.
Grâce aux performances réalisées ces derniers temps par le football sénégalais, surtout au niveau de la petite catégorie, les équipes des U20 et les U23 recevront chacune un Prix Spécial. Les U20 de Joseph Koto sont devenus vice-champions d’Afri­que lors de la dernière Can organisée au Sénégal, avant d’être demi-finalistes pour leur première participation à la Coupe du monde, organisée en Nou­velle Zélande. Quant aux U23, ils avaient remporté les derniers Jeux Africains au Congo-Braz­zaville. «Nous voulons les encourager. Ils nous ont donné beaucoup de satisfaction. Nous pensons connaître avec eux, les lettres d’or du football sénégalais», a argumenté l’ancienne ministre sous le régime socialiste.
Ne se limitant pas seulement à récompenser les sportifs africains, la Fondation va décerner des prix d’encouragement au journaliste Magib Sène, membre fondateur, au boxeur Idrissa Dione et au directeur administratif de l’athlétisme, Jean Gomis, qui a formé des champions en athlétisme comme Amadou Dia Ba, seul médaillé olympique sénégalais.
Fondée en 1987 pour défendre les valeurs qui s’attachent au sport, la Fondation «Abdou Diouf Sport-Vertu» aura trente ans l’année prochaine.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here