PARTAGER

L’Observatoire de la musique et des arts du Sénégal (Omart) a tenu à récompenser des artistes qui se sont distingués chacun dans son domaine. Le communiqué publié hier par la structure indique que ces distinctions sont à placer dans la dynamique de l’Omart «de récompenser la création et d’honorer les acteurs du secteur de la culture». Ainsi, après délibération, le jury de l’Omart a voulu honorer son Grand Prix de Littérature en la personne de l’écrivain Déthié Ndiaye, pour son livre et celui de l’Afrique-Culture-Liberté, à la publication mardi de ses Prix. Ainsi, le Grand Prix Littéraire a été décerné à l’écrivain Déthié Ndiaye pour son livre La Face Cachée de Ndongo Lo, en hommage au musicien trop tôt disparu.
Le prix Afrique-Culture-Liberté est revenu à Mahély Ba, artiste-musicienne reggae, qui est présentée par les organisateurs comme «la très belle voix de la Côte D’Ivoire».
Dans son communiqué, l’Omart souligne que ces distinctions complètent la liste des Grands Prix de l’année 2017, parmi lesquels on trouve, comme Homme de l’année pour la Culture, Oumar Diaw Seck. Le Prix Meilleur Instrumentiste a été attribué au percussionniste du Raam Daan, Mbaye Sy, le Prix du meilleur Réalisateur est allé à Matamoura dit Ndiaga Fall, et le Prix des Sénégalais de la Diaspora à Boy Marone (Musique /France), entre autres.
La cérémonie de remise de ces distinctions de l’Omart se fera au Théâtre Daniel Sorano au mois de juin 2018, assure le communiqué signé du président du Grand Jury, le journaliste Mademba Ramata Dia.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here