PARTAGER

Le représentant du Pôle des non-alignées appelle le président de la République à être «vigilant» et « ferme» pour une «gestion transparente» de la distribution des denrées destinées aux populations touchées par les effets du Covid-19.

La transparence dans la gestion des vives destinées aux populations affectées par le Covid-19 est de plus en plus réclamée par de nombreux Sénégalais. Pour qu’aucun détournement ne soit possible et à aucun niveau de la chaîne de solidarité, le président de la République doit avoir une posture de «vigilance» et de «fermeté». C’est la conviction du représentant du Pôle des non-alignés. Déthié Faye est d’avis qu’après que Macky Sall a mobilisé plus de 1000 milliards de francs Cfa pour les besoins de cette guerre contre le coronavirus, c’est cette posture qui est attendue de lui fondamentalement. Rien ne doit manquer des produits, de l’achat des denrées à leur arrivée à destination, c’est-à-dire dans la marmite de chaque ménage. «Cette vigilance et cette fermeté commandent une composition des commissions de suivi et de mise en œuvre qui respecte l’inclusion et la transparence pour veiller à la cohérence, à l’équité et à la justice dans le choix des bénéficiaires», exhorte M. Faye.
Dans un communiqué, il ajoute : «L’implication des forces de défense et de sécurité a créé un sentiment de confiance auprès de l’opinion quant à une bonne gestion des fonds importants dégagés. Parce qu’il est de coutume dans notre pays, à l’occasion d’actions de solidarité nationale, que par diverses manœuvres, les dons ne parviennent pas comme il se doit aux ayants droit.» Pour Déthié Faye, en associant les forces de défense et de sécurité dans la distribution de ces denrées, cela montre que Macky Sall a pris en compte les suggestions qui lui ont été faites à l’occasion des consultations qu’il a eues avec les forces vives de la Nation sur le combat engagé par notre pays contre la pandémie du Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here