PARTAGER

Inspiré de l’œuvre de Serigne Cheikh Bassirou Thioro Mbacké, porte-parole permanent du guide religieux, le film portant le titre «Serigne Sidy Makhtar Mbacké, le khalife de la renaissance» a fait l’objet de projection et d’échanges. Le lundi 23, au Théâtre national Daniel Sorano entre hommes religieux, politiques et intellectuels.

Le film documentaire «Seri­gne Sidy Makhtar Mbacké, le khalife de la renaissance», qui est une œuvre biographique du Khallife général des mourides, a été avec une double narration. Il y a les témoignages du réalisateur du film documentaire, le journaliste Cheikh Adramé Diop, qui a cheminé avec le guide religieux pendant près d’une vingtaine d’années et des religieux et intellectuels. Ce dernier retrace les dates marquantes de la vie de Serigne Sidy Moctar Mbacké telles que sa naissance en 1925, son village Darou Marnane, son séjour à Keur Ngandé en 1949, à Tawfékh, entre autres. Mais aussi les réalisations du 7e khalife des mourides pour la grande mosquée de Touba, qui est qualifié d’«âme du mouridisme» : sa lutte contre les inondations de la ville sainte, la construction de la mosquée mouride Massalikoul Djinan à Dakar, les villas et daraas pour l’accueil des pèlerins et autres disciples.
Mieux encore, on relève aussi la mission du deuxième petit-fils de Khadime Rasoul à accéder au Khalifa qui appelle à l’unité des musulmans. Au fil de la projection du film, on l’entend prôner cette unité et la fraternité entre les familles religieuses et les musulmans à travers le monde.
D’ailleurs, les religieux et guides des différents foyers ont eu à témoigner de la démarche du Khalife général des mourides. A ce titre, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, défunt khalife des Tidianes, a magnifié l’appel à l’unité et à la fraternité des musulmans du Khalife général des mourides. Et Thierno Madani Tall de la famille Omarienne de revenir sur la dimension spirituelle et sociale du guide des mourides. De même que El Hadj Mame Bou Counta, Serigne Bassir Niasse, Seydina Issa Thiaw Laye et Abbé Jacques Seck ont revisité les liens et l’héritage de Cheikh Ahmadou Bamba perpétué par Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké.
En outre, l’analyse intellectuelle de la foi mouride qui en somme est le soufisme et le culte du travail a également été évoquée. Ainsi, le Dr Babacar Samb, enseignant-chercheur, le sociologue Djiby Diakhaté, l’économiste Abo Sall et l’historien Lamane Mbaye ont éclairé sur la vision et l’apport du mouridisme dans la vie économique et sociale du Sénégal. Ces intellectuels invitent à la réflexion sur l’exemple de la foi mouride à nourrir et réactualiser. Ce film montre à travers le Khalife général des mourides, un bel exemple pour les générations présentes et à venir.

Cheikh Adramé Diop, journaliste-réalisateur : «L’unité de la Oummah, c’est la lettre de mission du khalife des mourides»

«Je suis parti d’une œuvre de Cheikh Basssirou Thioro Mbacké, «Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, le khalife de la renaissance spirituelle». Pourquoi ce film ? Parce que j’ai vu que le livre a été d’une œuvre magnifique très intéressante qu’il faut exploiter. Lorsque j’ai eu le livre je lui en ai dit : «Marabout, le livre est intéressant, mais il faut l’adapter au film documentaire. Parce que nous sommes à l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication, là où l’image peut accéder, un livre ne peut en faire de même.» Il y a un grand penseur qui disait : «Une image vaut mille mots.» Donc, c’est à partir de ce livre que nous avons pu réaliser ce film documentaire que nous avons également repris le titre qui est : «Le khalife de la renaissance spirituelle.» Pourquoi le khalife de la renaissance spirituelle ? Parce que chez Cheikh Sidy Moctar Mbacké, nous retrouvons toutes les qualités d’un musulman qui a été choisi par Dieu et accompagné par le Prophète. Si on peut parler d’une lettre de mission pour une personnalité comme Cheikh Sidy Moctar Mbacké, on peut dire que l’unité de la Oummah, c’est sa lettre de mission.»
Stagiaire

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here