PARTAGER

Les différents syndicats de la santé (Syntras, Sas et Asas) ont mobilisé leurs membres et rédigé un mémorandum commun qu’ils ont remis au préfet de Vélingara, Abdourahmane Ndiaye. Le con­tenu lu par Bonaventure Manca­bou révèle une prédominance des préoccupations relatives au fonctionnement et à l’existence d’équipements et d’infrastructures physiques.
Il s’agit «de la création d’une banque de sang au niveau des deux centres de santé (Vélingara et Médina Gounass) pour une meilleure prise en charge des patients, surtout en situation d’urgence, l’achèvement des chantiers de la morgue de Vélingara, la création d’une morgue à Gounass, la construction de logements pour les sages-femmes, l’achèvement de la construction du bloc administratif et de la salle des réunions au niveau de Vélingara».
Ces différents syndicats ont également plaidé pour «le versement du fonds de dotation par les collectivités locales aux structures de santé, la dotation régulière des maternités en kits d’accouchement et la prise en charge des factures d’électricité et de l’eau par les collectivités locales». Dans le cahier de doléances des agents de santé de Vélingara figure en bonne place «le recouvrement immédiat des actes de la Couverture maladie universelle (Cmu) qui est en train d’étouffer les structures de santé».
Le préfet a dit avoir pris bonne note et qu’il transmettra à qui de droit. Il s’est félicité de l’unité d’action de ces différents syndicats. Abdourahmane Ndiaye a encouragé les responsables des structures de santé à une meilleure collaboration avec les collectivités locales et l’administration pour faciliter l’entrée en possession des fonds de dotation et de toutes les autres dotations qui leur reviennent de droit.
Au cours de la journée, le préfet a reçu le cahier de doléances des agents des collectivités et le réseau des enseignantes. Devant ces dernières, il s’est réjoui de la fin des grèves et les a exhortées à se surpasser en dispensant des cours de rattrapage, «même s’il faut travailler le week-end».
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here