PARTAGER

Le Domaine agricole communautaire (Dac) du Séfa dont les travaux du chantier arrivent à terme, va être livré au ministre de l’Emploi et de l’intensification de la main d’œuvre ce vendredi. La visite de Abdoulaye Diop, par ailleurs maire de la commune de Sédhiou, fait suite à celle des élus de la région qui, la semaine dernière, ont fait un saut dans ces périmètres agricoles de la commune de Koussy. Après avoir fait le tour du chantier en phase terminale, des maires, séduits par la qualité de l’ouvrage, promettent de jouer pleinement leur partition pour que les populations puissent mieux en tirer profit. Présentant les réalisations à ses hôtes, le chef du Dac de Séfa explique que «le cœur du Dac est un ouvrage réalisé par l’Etat du Sénégal pour résorber la question du chômage et du sous-emploi des jeunes dans la région de Sédhiou.  Ce vaste chantier vise à trouver une solution définitive à la préoccupation de l’emploi». Bassirou Mané renseigne que «tout a commencé avec la mise en place d’infrastructures connexes, telles que l’exploitation piscicole et l’aménagement d’unités autonomes d’exploitation. En partenariat avec une entreprise israélienne Green 2000».
Aidé par les techniciens agricole déployés  pour la circonstance, le patron du Dac de Séfa rassure qu’actuellement, ils sont à un stade final de ce chantier. «C’est la raison pour laquelle nous avons invité les élus locaux pour une visite de partage qui permettra de leur monter où nous en sommes avec la mise en œuvre du programme», souligne-t-il. A ses yeux, les élus restent un maillon nécessaire dans la transmission du message auprès des partenaires. «Ils ont accompagné tout le processus de création de ce Dac. Ça a commencé d’abord par la délibération des terres par les communes de Koussy et Diendé. Ils sont toujours à nos côtés et rien ne peut se faire sans eux. Si nous en sommes à ce stade, c’est grâce à eux. La réalisation des infrastructures est une chose et l’investissement humain en est une autre. Nous nous réjouissons de leur engagement. Ils se sont approprié la chose dès le début. Il est intéressant qu’on leur montre ce que nous avons fait», a magnifié M. Mané. Séduit par la mobilisation et l’engagement des élus autour du Dac, Bassirou Mané annonce que «le cœur du Dac est un investissement de 7 milliards mis en place par l’Etat à travers le Budget consolidé d’investissement (Bci)».
Il est compartimenté en trois blocs. Le chef du Dac détaille : «La partie A est le centre agricole de service et de formation qui est une unité qui rassemble le bureau principal, les salles de classe, les laboratoires, l’infirmerie, les ateliers d’emballage, de mécanique et aussi les unités de traitement d’eau potable ainsi que le centre de contrôle de l’irrigation. La partie B est composée de parcelles de démonstrations où il y aura un enclos sur la recherche des races exotiques pour l’amélioration de la production laitière, des unités de production de poules pondeuses, une autre unité servira de cadre pour les jeunes qui seront initiés à la culture de serre. On va y mettre des groupements  d’entrepreneurs agricoles (Gea).1040 emplois seront créés dans cette unité.»
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here