PARTAGER

C’est le parfait amour entre le groupe Kirène et la Commune de Diass. Après avoir érigé dans cette localité une maternité dénommée Binta Sonko, l’entreprise a posé un autre acte consistant à octroyer du matériel médical à cette structure sanitaire.

50 km de Dakar et avec une population de 39 mille 700 personnes, la Commune de Diass a connu dans un passé récent beaucoup de décès maternels. Mais depuis que la maternité Binta Sonko est construite sur les lieux, cette localité a réussi à vaincre ce fléau. C’est en tout le principal enseignement que l’on tire du discours de Dr Youssouph Tine, responsable de cette structure sanitaire construite à Diass par le groupe Kirène, spécialiste dans la vente d’eau minérale. Ce dernier s’exprimait jeudi dernier au cours d’une cérémonie de distribution de matériel médical à cette maternité offerte par le groupe Kirène, en partenariat avec la Fondation Coca-Cola. «Aucun mort-né n’est noté. Aucun décès maternel n’est enregistré depuis que cette maternité, construite sur un terrain de 150 m2, a été érigée dans cette localité en remplacement de celle qui constituait un véritable danger à cause de son état de délabrement très avancé», indique le Dr Tine qui souligne que ce matériel médical d’une valeur de 300 millions Cfa, obtenu grâce à l’entregent des deux structures, va davantage «renforcer la qualité des soins».
Portant le nom de Binta Sonko qui, en donnant naissance, a perdu la vie en même temps que son fils, cette maternité a été inaugurée il y a deux ans par la Première dame, Marième Faye Sall. La joie du maire de Diass, Alioune Samba Ciss, pouvait se comprendre avec ce geste posé par le groupe Kirène et la Fondation Coca-Cola en octroyant ce lot de matériel médical dont un appareil d’échographie. «La santé étant une compétence transférée. Si on doit faire quelque chose et que quelqu’un le fasse à notre place, nous ne devons qu’applaudir», a soutenu le maire de Diass. Cela prouve que «le groupe Kirène a le sens élevé de la responsabilité sociale». «Nous ne regrettons pas notre cohabitation avec Kirène», témoigne-t-il à l’endroit de cette entreprise qui emploie 70% de personnes habitant cette localité qui abrite l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd).
Le directeur général de Kirène, Alexandre Alcantara, de soutenir que «partager le bien-être se trouve inscrit dans l’Adn de son entreprise». C’est ce qui explique «ce don offert à la maternité Binta Sonko de Diass pour mettre fin au calvaire des populations de cette localité, plus particulièrement les femmes en couche». «La santé de la reproduction était dès lors réduite à sa plus simple expression pour une population en âge de reproduction. Les femmes en couche n’avaient quasiment aucun suivi prénatal. Les cas à risque faisaient légion. Et malheureusement, le taux de mortalité à l’accouchement augmentait», se désole-t-il.
Réclamant une autre ambulance dans leur plaidoyer, le maire de Diass et le Dr Tine ont été rassurés par la représentante du ministre de la Santé, Seynabou Ba, qui a pris bonne note non sans envisager la possibilité d’ériger la maternité en un centre santé.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here