PARTAGER

Jean Manga Onguéné, Michel Kaham et Jules Frederic Nyongha, membres du staff technique des Lions Indomp­tables pendant la mémorable phase finale du Mondial 90, ont écrit au ministre des Sports et de l’éducation physique pour réclamer leur part du don de logements fait par le chef de l’Etat «aux entraîneurs et joueurs ayant participé à la Coupe du monde 1990 en Italie», ont-ils précisé dans une correspondance adressée au Professeur Narcisse Mouelle Kombi.
Le courrier qui date du 9 juillet 2020, a fuité le samedi 15 août 2020. En même temps que la réponse du ministre des Sports qui porte la date du 28 juillet 2020. «J’ai l’honneur de vous faire connaître que j’ai transmis ledit dossier à son Excellence Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, par courrier séparé de ce jour», a rassuré le membre du gouvernement.
Après avoir «oublié» sa promesse faite immédiatement à la suite de la qualification historique des Lions Indomptables en quarts de finale de la Coupe du monde 90, le Président Paul Biya avait été relancé au mois de juin 2020 par les anciens Lions Indomptables à la faveur du 30e anniversaire de leur performance inédite.
En réaction, le «Premier sportif» a fait récemment don de logements pour les 22 joueurs de l’expédition italienne. Dans son action généreuse, le chef de l’Etat a ignoré le staff technique alors composé de Valeri Nepomniachi, coach en chef de nationalité russe, et ses adjoints camerounais, Jean Manga Onguéné, Michel Kaham et Jules Frederic Nyongha. Une discrimination qui a fait débat, parce qu’au lendemain de cette promesse en août 1990, les collaborateurs du président de la République n’avaient pas exclu les encadreurs techniques dans la préparation des documents relatifs à ce don.
Dans une mise au point publiée le 14 août 2020, les adjoints de Valeri Nepomniachi expliquent pourquoi ils ont aussi droit aux logements. Ils espèrent aussi que le chef de l’Etat va se rattraper comme il l’a fait avec les joueurs. «Nous faisons confiance à son Excellence Monsieur le président de la République qui, comme à son habitude, est équitable dans ses décisions», ont-ils écrit.
Avec camerounweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here