PARTAGER

L’Inspection d’académie de Rufisque peut souffler avec l’épine que lui a ôtée du pied le Conseil départemental. La structure que dirige le député Souleymane Ndoye a remis des centaines de tables-bancs et des masques destinés aux établissements de la collectivité territoriale. «C’est un don symbolique à l’endroit de l’Inspection d’académie pour accompagner l’école et nous espérons poursuivre cela pour l’année 2020-21. Il est composé de 500 tables-bancs et 14 mille masques pour une valeur de 22 millions francs», a expliqué le président du Conseil départemental lors de la cérémonie à la devanture de l’institution. «Il ne va pas résoudre tous les problèmes, mais le Conseil départemental ne ménagera aucune ressource pour faire avancer l’école rufisquoise», a assuré Souleymane Ndoye. La réception des tables-bancs tombe à un moment important, selon l’Inspecteur d’académie de Rufisque, Mamadou Diop. «Au-delà de ce que cet intrant va avoir dans l’école, c’est la pertinence du don que je salue. Il faut des salles de classe, mais il est tout aussi important de disposer de tables-bancs», s’est-il réjoui avec l’idée que le don sera un bon palliatif contre l’explosion de la population scolaire notée en cette rentrée scolaire. «A la rentrée de juin, on avait presque 30 mille candidats et à la rentrée de novembre c’est 4 ou 5 fois plus. Ce qui tournerait autour de 140 mille élèves au moins», a fait savoir M. Diop, mettant cette occurrence sous l’effet des bons résultats enregistrés l’année dernière.
Par ailleurs, le président du Conseil départemental de Rufisque a évoqué l’effectivité à partir de cette année scolaire de l’installation des cantines scolaires à travers le département. «C’est un projet dénommé Amopar, en collaboration avec le Grdr, la Cicodev. Et des cuisines centrales seront implantées dans certaines communes comme Yène», a-t-il expliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here