PARTAGER

Une première cargaison de 15 tonnes de dattes offerte par le royaume d’Arabie Saoudite a été distribuée vendredi entre 114 structures, composées entre autres d’hôpitaux, de prisons et de foyers religieux.

La datte est une denrée très prisée par les musulmans pendant le Ramadan au Sénégal. Conscientes de cela, les autorités saoudiennes distribuent annuellement des dattes aux populations sénégalaises, notamment aux couches défavorisées. En ce sens, le nouvel ambassadeur du serviteur des deux saintes mosquées en République du Sénégal, Fahd Al-Dosari, a procédé vendredi à la remise de 15 tonnes de dattes au complexe éducatif Daroul Imane. Cette première cargaison est destinée, d’après l’ambassadeur Fahd Al-Dosari, à 114 structures composées entre autres de prisons, de foyers religieux, d’hôpitaux.
Ce don de 15 tonnes n’est qu’une première tranche. En effet, annonce le diplomate, une deuxième cargaison beaucoup plus importante sera prochainement acheminée au Sénégal.
Ce don, selon lui, traduit la solidité des relations bilatérales entre les deux pays et l’amitié fraternelle entre le Président Macky Sall et le roi Salman Ben Abdelaziz Al Saoud.
Le royaume d’Arabie Saoudite n’entend pas se limiter là car, promet l’ambassadeur, d’autres actions de bienfaisance d’une grande portée humanitaire sont envisagées afin d’accompagner les Sénégalais.
Dr Habiboulah Sy rappelle que depuis 16 ans, des couches défavorisées reçoivent des dons de dattes en provenance du royaume d’Arabie Saoudite. «Nous nous en félicitons, car cela permettra à beaucoup de fidèles, surtout aux familles démunies, de déguster de dattes pendant le Ramadan, car nous en donnons gratuitement à tout le monde et sans distinction», assure le directeur de l’institut Daroul Imane.
Le sous-préfet de Thiaroye, Souleymane Ly, dit avoir assisté à cinq reprises à ce genre de cérémonies. Et, témoigne l’autorité administrative, la répartition se fait toujours dans les règles de l’art. Dr Habiboulah Sy ne ménage aucun effort pour que la distribution se fasse dans la plus grande transparence, soutient le sous-préfet.
Le serviteur des deux saintes mosquées, le roi Abdallah Ben Abdelaziz Al-Saoud, a initié un programme de distribution d’environ 2 500 tonnes de dattes destinées à des pays musulmans dont le Sénégal et à des minorités musulmanes à travers le monde. La deuxième tranche annoncée par l’ambassadeur devrait s’inscrire dans ce cadre.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here