PARTAGER

La Fédération sénégalaise de basket a reçu hier des mains du directeur général de la Nba, Amadou Gallo Fall, un parquet pour le stadium Marius Ndiaye. Une démarche qui s’explique, selon M. Fall, par l’accueil que le Sénégal a accordé à la 17e édition du Basketball without borders, tenu il y a moins de dix jours, entre Dakar et Saly. «Nous avions tenu à faire un geste envers la Fédération sénégalaise de basket, qui a été notre partenaire lors de l’organisation du Basketball without borders. Cela n’est qu’un début. Nous commençons en offrant au Sénégal ce parquet où nous avons joué notre dernier Africa game en 2018 à Johannesburg», a confié M. Fall, par ailleurs président de la Basketball Africa league. Et ce dernier d’ajouter : «Nous sommes engagés à trouver les voies et moyens pour contribuer au développement socio-économique à travers le sport, en particulier le basket.»
Au-delà de ce geste très symbolique, la Nba a réuni une soixantaine de jeunes pendant près d’une semaine à travers ce camp, construit deux terrains de basket à Guédiawaye, mais également apporter quelques contributions sur le plan social.
Autant d’actes posés sur le sol sénégalais et appréciés à sa juste mesure par le président de la Fédé qui a salué les nombreuses initiatives entreprises par la Nba sur le continent, mais également à Dakar, notamment avec la Nba academy Africa, le bureau de la Basketball Africa league. «C’est un geste magnifique parce que nous savons tous que Marius Ndiaye a besoin d’un parquet. Si un digne fils du pays offre ce parquet au Sénégal, nous ne pouvons que nous en réjouir», dira Me Ndiaye, se réjouissant de la collaboration entre le Nba, la Fiba et la Fédé de basket.
M. Fall a profité de l’occasion pour encourager les Lionnes à reconquérir le titre continental. «Nous serons présents pour les pousser à la victoire finale. Le dernier titre remporté à domicile remonte à 1997 avec les garçons. On souhaite la même chose à nos Lionnes», a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here