PARTAGER

Leur contribution pour la lutte contre le Covid-19 était très attendue. Surtout après celles de l’Association des Sages de la lutte et des autres pratiquants des disciplines comme le foot, le basket…
Finalement les ténors de la lutte avec frappe se sont signalés hier au ministère de la Santé et de l’action sociale. En effet, Yékini, Modou Lô, Gris Bordeaux, Tapha Tine, Boye Niang et Cie ont répondu à l’appel du chef de l’Etat dans le cadre de la lutte contre le coronavirus qui sévit dans le monde entier et au Sénégal aussi.
Et comme l’avait promis Gris Bordeaux, président de l’Asso­ciation des lutteurs en activité, et porte-parole du jour, ils ont apporté leur soutien sous forme de dons remis au ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, et sous les yeux du ministre des Sports, Matar Bâ. Ce dernier s’est félicité du geste de ces champions qui ont décidé de rejoindre l’arène pour mener cette lutte afin de terrasser le virus. Avant que Diouf Sarr ne demande à Gris Bordeaux et Cie de poursuivre le travail de sensibilisation à travers surtout des vidéos.

Génération Foot au chevet des écoles coraniques
Toujours dans la lutte contre cette pandémie, Génération Foot, l’équipe championne en titre du Sénégal, déclare avoir distribué des détergents (savon et eau de Javel) aux écoles coraniques de Déni Birame Ndao (ouest), le village où se trouvent ses locaux.
«Nous avons voulu participer, à notre manière, à la lutte contre cette pandémie qui fait des ravages dans le monde», a expliqué le directeur de la communication du club, Talla Fall, dans un communiqué reçu à l’Aps. «Le président [du club], Mady Touré, et quelques dirigeants sont allés ce jeudi à la rencontre des élèves des écoles coraniques (…), afin de leur donner des moyens de protection», a expliqué M. Fall.
Selon lui, Génération Foot a remis sa contribution à la lutte contre le Covid-19 aux écoles coraniques de ce village, qui «ne ménage aucun effort pour accompagner le club».
Le club a promis, «pendant toute la période de la pandémie», d’aider à l’alimentation des élèves des écoles coraniques de Déni Birame Ndao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here