PARTAGER

Le sport de manière générale participe à l’éveil de la conscience citoyenne. Ceux qui le pratiquent ou qui l’ont déjà pratiqué intègrent un certain nombre de valeurs nécessaires à la vie en communauté. Nicolas Biaye se reconnait à travers ces valeurs en faisant preuve de reconnaissance à l’endroit de son île natale où il a répété ses gammes de footballeur en défendant les couleurs de l’Us Gorée avant de se muer en sapeur-pompier en France une fois sa carrière bouclée.
Pour rendre la monnaie, celui qui a tapé au ballon en même temps que l’international Bayal Sall, a créé depuis quelques années l’association «Au cœur de Gorée» avec des amis français domiciliés en Charente maritime, la Rochelle, tous spécialisés dans la formation de sauveteurs et maîtres-nageurs.

700 sauveteurs et maîtres-nageurs formés
Pour cette 4e édition dont la cérémonie s’est tenue ce vendredi à la mairie de l’île, Nicolas Biaye a étendu cette formation au-delà de Gorée en ciblant d’autres localités comme les plages de Ngor, Ouakam… A l’arrivée pour cette présente édition, 47 maîtres-nageurs ont été formés dont 16 formateurs qui ont tous reçu leur attestation. Ce qui fait au total 700 personnes formées en quatre ans.
Dans la même foulée, le président d’«Au cœur de Gorée» s’est illustré par un accompagnement en termes de matériels didactiques en offrant des kits à toutes les plages de Dakar et tant d’autres équipements comme des brancards entre autres. Prenant en compte le volet humanitaire, l’association a offert aux habitants de l’île, 600 cartables de fournitures scolaires, quatre défibrillateurs, des chaises roulantes, etc.

«Au cœur de Gorée» après «Au cœur du Sénégal»
Accompagné de ses autres collègues pompiers français, Nicolas Biaye explique son geste. «J’ai créé cette association afin que la population goréenne ait l’opportunité d’une évacuation rapide vers le continent en cas d’urgence. Une manière d’apporter ma touche dans un domaine de compétence qui est le mien. Par rapport aux soutiens scolaire, médical et autres, c’est un partenariat que j’ai noué avec la Commune de Gorée. Car il ne faut jamais oublier d’où l’on vient.»
Le maire de Gorée, Me Augustin Senghor, n’a pas manqué d’apprécier à sa juste valeur ce geste de haute portée venant d’un fils de l’île. «Nous tenons à remercier Nicolas. Son association s’est donnée comme vocation d’accompagner l’île de Gorée et plus largement d’autres localités au niveau de Dakar à régler un problème crucial qui est celui de la surveillance de nos plages où on constate beaucoup de décès en période de vacances. On mesure du coup l’importance du geste de Nicolas et de son association «Au cœur de Gorée» qui est bien partie pour devenir l’association «Au cœur du Sénégal».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here