PARTAGER

Sacré basket sénégalais ! Au moment où tout le milieu de la «balle orange» prie pour que le contentieux Baba Tandian-Babacar Ndiaye soit vidé et rangé dans les vestiaires ; voilà qu’une autre affaire, opposant Tapha Gaye à Astou Traoré, rebondit sur le parquet. De quoi s’agit-il ?
Pour les éliminatoires de l’Afrobasket 2021, le coach des Lionnes a rendu publique une liste de 19 présélectionnées mais sans la capitaine des Lionnes, Astou Traoré. Une absence surprenante qui a fait débat poussant «coach Tapha» à s’expliquer. «J’ai contactée Astou, elle a préféré reculer. Elle a décidé d’arrêter sa carrière internationale», a révélé le Dtn à l’Aps. Avant d’ajouter : «Elle mérite des remerciements pour l’ensemble de son œuvre dans le basketball.» A travers ces propos, Tapha envoie de facto à la retraite une Astou Traoré qui a seulement demandé à prendre du recul.

Astou s’est toujours sacrifiée pour l’Equipe nationale
On comprend la réplique de la capitaine des Lionnes qui, estimant ses propos déformés, est montée au créneau. «J’ai appris à travers la presse la nouvelle concernant ma retraite internationale. Je veux simplement préciser qu’il m’appartient, et seule, de décider de cela le moment voulu et d’en faire la communication pour expliquer les raisons, par respect aux Sénégalais et Sénégalaises qui m’ont toujours soutenue et accompagnée durant toute ma carrière», a martelé la Lionne. Avant d’ajouter : «Pour le moment, mon souci principal est de rentrer au pays après 4 mois de confinement et de stress et pour mon futur, j’en déciderai avec mon agent, ma famille et mes conseillers, tout en mettant en avant mon amour pour le maillot national et ma Patrie.»
Un démenti mal pris par Tapha Gaye qui est revenu à la charge sur la 2Stv pour mettre une croix sur Astou Traoré, écartant toute possibilité de son retour dans la Tanière. Allant même jusqu’à lui donner des leçons de patriotisme. «Je prends sa déclaration comme une confirmation de sa retraite internationale. L’Equipe nationale est une institution. Elle est au-dessus de tout le monde. Le maillot national demande des sacrifices et une motivation.»

On ne peut pas prendre des raccourcis pour envoyer Astou à la retraite
Tenir de tels propos, c’est oublier que Astou Traoré s’est toujours sacrifiée pour le drapeau national. D’ailleurs combien de fois la capitaine des Lionnes a joué blessée lors des championnats d’Afrique ? Une rencontre à deux aurait suffi pour remettre les pendules à l’heure et gommer ce malentendu dû surtout à un problème de communication. Mais Tapha a préféré prendre des raccourcis pour envoyer à la retraite une icône comme Astou Traoré qui mérite une sortie plus honorable que celle que son coach veut lui imposer.
La capitaine des Lionnes mérite respect pour son ancienneté (39 ans et toujours d’attaque) ; pour son statut de meilleure marqueuse de l’histoire de l’Afrobasket féminin (plus de 800 points au total). Elle mérite respect pour avoir participé à 8 éditions d’Afrobasket dont un titre en 2015. Elle mérite respect pour avoir remporté la médaille d’Or aux Jeux Africains de 2007 et 2011 ; et pour avoir disputé plusieurs Cham­pionnats du monde.
Astou Traoré doit donc rester dans la Tanière car le basket sénégalais a encore besoin d’elle. Le message-vidéo d’hier, via sa page Instagram (relayé par wiwsport), s’entraînant depuis le Maroc où elle est confinée, confirme son envie de retrouver le parquet et la Tanière. Il revient donc au président de la Fédération sénégalaise de basket d’organiser prochainement une rencontre afin de mettre fin à ce malentendu entre le coach et sa capitaine. Le basket féminin ne s’en portera que mieux…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here