PARTAGER

«L’avenir appartient à dieu, personne ne l’offre ». C’est la conviction de l’avocat de la défense Doudou Ndoye. Qui a introduit une demande d’annulation du procès-verbal d’enquête susceptible d’entrainer l’annulation des poursuites si le juge aborde dans le même sens.

S’adressant à la Cour, l’avocat a pris le soin de rappeler la façon de faire du procureur général Kamara. Selon ses explications, le procureur Kamara n’avait pas peur de défier la hiérarchie pour dire le droit. Et cela n’a pas impacté sur la suite de sa carrière. Car, il est, selon Me Ndoye, devenu ambassadeur, et ce bien qu’ayant tenu tête à la hiérarchie d’où son conseil « «L’avenir appartient à dieu, personne ne l’offre ».

Avant de poursuivre : «Le procès-verbal viole le droit de tout le monde. Je suis venu vous demander d’aider tout le Sénégal. Vous êtes la Cour. Sauver l’avenir. Il ne faut pas permettre d’arrêter les gens en violant la loi. Il s’agit de 3 signatures qui seront posés sur un arrêt ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here