PARTAGER

Idrissa Seck s’est emmuré dans le silence depuis la Présidentielle. Mais cette stratégie adoptée par le leader de Rewmi n’est pas partagée par son allié Dr Babacar Diop. Ce dernier l’a fait savoir hier, à l’émission Grand jury de la Rfm. «J’attends plus de M. Idrissa Seck, mieux de M. Idrissa Seck. Il ne doit jamais oublier qu’il a eu presque 1 million de voix, qu’il est sorti deuxième de la dernière Présidentielle. Il ne doit jamais oublier qu’il doit être le leader de l’opposition aujourd’hui que les populations fondent beaucoup d’espoir sur lui», a-t-il indiqué. Et pendant que la plateforme Noo lank mène le combat pour la baisse du prix de l’électricité, le secrétaire général de Forces démocratiques du Sénégal (Fds) n’a pas manqué de prodiguer des conseils à Idrissa Seck. «Ce que je lui demande, c’est d’être proche des populations, de prêter attention aux plaintes du Peuple, à la colère populaire, être en mesure de porter ses revendications, d’être le véritable chef de l’opposition», estime M. Diop.
Par ailleurs, Babacar Diop qui a été élargi de prison il y a quelques semaines soutient qu’il ne sera libre que «le jour où Guy Marius Sagna, Fallou Gallas Seck et Ousmane Sarr auront la possibilité de rentrer à la maison, retrouver leur famille, leurs épouses et leurs enfants». D’ailleurs pour lui, la lutte au sein de Noo lank doit se poursuivre afin d’exiger leur libération, mais aussi «il faudra dire de manière claire au Président Macky Sall qu’il n’y aura pas de paix, de stabilité et de tranquillité dans ce pays tant que ces jeunes resteraient en prison».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here