PARTAGER

On joue les prolongations de l’affaire de la pharmacie Fadilou Mbacké-commissaire Bara Sangaré. Acteur de cette affaire, Dr Cheikhouna Gaye, qui a été «victime de cette arrestation arbitraire», a tenu hier une conférence de presse pour apporter des éclaircissements sur le Pv de la police, qui a été traité par les médias et dans lequel il se retrouve dans une mauvaise posture. En présence de ses collègues, Dr Gaye est revenu sur son audition au niveau du commissariat des Parcelles Assainies afin de tuer «la rumeur sur le supposé Pv que j’ai signé devant le commissaire Sangharé». Il dit : «Je déclare sur l’honneur que je n’ai signé aucun Pv au commissariat des Parcelles Assainies. Je mets au défi quiconque de sortir le Pv dûment signé par moi. Par ailleurs, le samedi 17 août dernier vers 11heures j’ai fait  l’objet d’un interrogatoire à la Dic par le lieutenant Ba sanctionné par un PV que j’ai signé.» Passablement agacé par cette affaire, Dr Gaye ne retire rien de ses accusations et jure qu’il a été «agressé par le commissaire Bara Sangaré et cinq de ses éléments» à son lieu de travail. Quid de la vidéo montrant une altercation entre lui et Bara Sangaré, qui circule sur le net ? «Cette vidéo a été un prétexte pour des personnes malhonnêtes d’étayer la thèse que nous avions voulu dissimuler cette séquence parce que montrant l’empoignade entre moi et le commissaire. Tout ça est faux», affirme-t-il.
Il faut rappeler qu’à la suite de cet incident Bara Sangaré a été démis de ses fonctions de commissaire des Parcelles Assainies et muté à la Direction de la police nationale comme simple conseiller du Dgpn.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here