PARTAGER

Le département de Mbacké a enregistré 28 nouveaux cas positifs au coronavirus le week-end dont 4 issus de la transmission communautaire. Cette hausse des personnes infectées met les hôpitaux sous haute tension à cause des hospitalisations systématiques. Dr Mamadou Dieng, médecin-chef de Diourbel, a salué la stratégie de prise en charge extrahospitalière mise sur pied par le ministère de la Santé et de l’action sociale. «Si le critère d’admission dans les centres de traitement c’est juste être positif, tous les services seront pleins, parce qu’on va entendre 500 ou 1 000 cas. Alors qu’il n’y a aucun hôpital qui a autant de lits», précise Dr Dieng qui a fait savoir qu’à Touba, le nombre de malades diagnostiqués dépasse leurs capacités d’hospitalisation. «Il y avait des malades qui étaient en amont dans les centres de santé et dans les lieux de confinement et même à domicile. Pour ces cas, on fait le triage et on oriente les cas qui méritent d’être hospitalisés», a-t-il signalé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here