PARTAGER

La Cité Dabakh, située en face de la station d’essence Edk Oil de Tivaouane, était jusqu’ici un quartier paisible. Mais il est depuis hier plongé dans l’émoi et la consternation avec la découverte, ce dimanche 23 août 2020 à 9h 30, de trois corps sans vie de la famille Kane dans leur domicile. Cheikh Tidiane Kane se serait en effet pendu. Sa femme Penda Ba, et sa fille âgée d’au moins un an ont été retrouvées mortes. Les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’il s’agit d’un crime passionnel. «Le jeune père de 31 ans aurait tué sa femme et son enfant avant de se suicider par pendaison.»
Seule l’enquête ouverte par le commissariat de Tivaouane pourra donner une réponse à cette énigme. A ce titre, renseigne Ousmane Diop, adjoint du commissaire de Tivaouane, «une équipe de la Police technique et scientifique s’est déplacée de Dakar à Tivaouane pour faire le constat. Nous sommes dans cette phase. La suite vous sera communiqué ultérieurement». Après les constats d’usage, les corps sans vie ont été retirés par l’unité du centre secondaire d’incendie et de secours de Tivaouane avant d’être déposés au Centre hospitalier Mame Abdou Aziz Sy Dabakh.
L’oncle du jeune Cheikh Tidiane Kane, Youssou Diop, inconsolable, peint son neveu comme un homme sans problème. «Il est très discipliné. Il n’a aucun problème. Il avait 3 enfants, deux garçons et une fille. Il ne les a jamais frappés. Et sa fille qui est morte dans ce drame était sa bien-aimée. On ne sait vraiment pas ce qui s’est passé. Il s’occupait bien de sa maman. Il travaillait dur pour subvenir aux besoins de sa famille. Il avait le Bac et faisait tous les concours rien que pour réussir sa vie et aider sa famille», indique une source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here