PARTAGER

Malgré la forte accalmie notée un peu partout sur le terrain, les démons de la violence continuent encore de hanter le sommeil des populations casamançaises. Aujourd’hui, ce sont deux corps sans vie qui ont été retrouvés dans le village de Dombondir, commune de Kataba I, département de Bignona. Il s’agit de celui du chef de village et d’un ressortissant de la localité éponyme.

Les corps de Ablaye Eybiné Sagna, 62 ans, chef de village de Dombondir, et Seyni Sagna, la trentaine et ressortissant de ladite localité, ont été retrouvés aux environs de 13 heures par les populations locales à l’endroit où paissent leurs bétails. Selon nos sources, se basant sur l’état des corps sans vie, les deux victimes ont été tuées avec un coupe-coupe. Et si l’auteur (ou les auteurs) n’est pas encore identifié, tout porte à croire que ce serait une affaire de vol de bétail qui aurait mal tourné, car des sources confirment que c’est en défendant leurs troupeaux qu’ils ont été victimes de la furie de malfaiteurs. Les corps sans vie de Ablaye et de Seyni Sagna ont été acheminés à l’hôpital régional de Ziguinchor dans l’après midi.
D’ailleurs aux dernières nouvelles, la gendarmerie de Diouloulou aurait arrêté dans les parages un ressortissant de Dombondir, résidant en Gambie. N’empêche, une enquête a été ouverte dans la foulée pour éclaircir ce drame de plus dans cette Casamance qui n’en finit pas encore de sécher ses larmes.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here