PARTAGER

Dans le village de Ouakam, on peut afficher quelques sourires, après plusieurs mois de combat pour la libération de leurs enfants détenus à Rebeuss depuis un an. Le juge d’instruction a accordé hier une liberté provisoire à 3 des 11 jeunes ouakamois (Ndlr : El Hadji Malick Diagne, El Hadji Mbaye et Ibrahima Seck), placés sous mandat de dépôt dans le cadre de l’enquête sur le drame du stade Demba Diop qui avait fait 8 morts et une dizaine de blessés, issus exclusivement des rangs des supporters de Stade de Mbour, lors de la finale de la Coupe du Sénégal de foot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here