PARTAGER

Dans un communiqué parvenu à notre Rédaction, le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) est revenu sur le drame de Demba Diop qui a fait 8 morts et plus de 100 blessés.
«Ce samedi 15 juillet, la finale de la Coupe de la Ligue de football, entamée au stade Demba Diop de Dakar dans l’esprit de fair-play que commande la compétition sportive, s’est achevée dans un déferlement de violence contraire aux idéaux et à toutes les valeurs qui fondent la pratique du sport», peut-on lire dans le document de la structure olympique dirigée par le président Diagna Ndiaye. Et qui poursuit : «Sans doute est-il trop tôt pour en situer les responsabilités et en tirer tous les enseignements. Le temps nécessaire, l’apaisement des passions et la sérénité permettront, sans aucun doute, de tirer les choses au clair. Pour l’heure, c’est d’abord à toutes les victimes atteintes dans leur intégrité physique que vont nos pensées et notre solidarité ; et aux familles de ceux qui, venus célébrer la vie y ont laissé la leur, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté nationale, nos condoléances émues.»
En conclusion, l’instance dirigeante de l’olympisme sénégalais qui estime que «la promotion des valeurs de tolérance, de respect, de saine émulation et de fraternité doit prévaloir dans l’espace sportif, réitère son engagement et sa disponibilité à jouer sa partition en apportant son soutien actif à toutes les initiatives visant à faire de ces valeurs, une réalité partagée par tous».
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here