PARTAGER

La communauté catholique du Sénégal n’est pas restée insensible à la tragédie qui a frappé la confrérie tidiane au Daaka. «En communion avec nos frères musulmans, j’implore le Christ et Seigneur, ressuscité d’entre les morts, pour qu’il apporte réconfort et consolation  aux personnes et aux familles endeuillées par la récente tragédie du Daaka de Médina Gounass», a dit le guide de l’Eglise, Mgr Benjamin Ndiaye, samedi soir au cours de son homélie de la veillée pascale. «Avec sympathie et respect, nous nous inclinons devant la mémoire des victimes qui,  dans un élan de ferveur mystique, s’étaient  donné un temps de retraite, loin des agitations du monde, pour mieux se mettre à l’écoute de Dieu, en compagnie d’autres fidèles croyants», a ajouté le prélat. Avant de présenter «des condoléances fraternelles et émues à la communauté musulmane tidiane durement éprouvée par le sinistre incendie d’une rare violence qui a semé la mort et fait de nombreux blessées».  L’archevêque de Dakar assure ainsi à tous les frères musulmans croyants et aux familles des victimes, ses  ferventes prières. «Le Maitre de la vie, d’accueillir les fidèles défunts dans son paradis, de consoler ceux qui pleurent, de guérir les blessés et de manifester à tous sa miséricorde», a-t-il imploré Dieu en demandant à l’assemblée d’observer une minute de silence à l’endroit de ces victimes.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here