PARTAGER

C’est une nouvelle tragédie qui vient de frapper Saint-Louis : Deux pêcheurs de Ndar-Toute sont portés disparus depuis cinq jours et trois de leurs camarades secourus sont présentement hospitalisés. Ils avaient engagé une partie de pêche qui devait en principe durer 24 h. Seulement, ils ne reviendront pas sur terre au terme de celle-ci.
Ce qui a ainsi provoqué l’inquiétude chez leurs parents qui sont allés à leur recherche, mais en vain, au bout de quatre jours. C’est au cinquième jour qu’une autre pirogue, qui revenait de la haute mer, est tombée par hasard sur leur embarcation sur laquelle trois d’entre eux étaient accrochés. Ils ont été ainsi secourus et ramenés à la terre ferme avant d’être évacués au Centre hospitalier régional de Saint-Louis où ils ont été hospitalisés. Leurs deux autres camarades n’ont pas eu la même chance, car ils sont jusque-là portés disparus et les chances de les retrouver restent très faibles compte tenu de la température très basse de l’eau en haute mer.
Ce drame ouvre à nouveau le débat sur la nécessité pour les pêcheurs de suivre les bulletins du service de la Météorologie et de respecter les interdictions d’aller en mer en cas de houle, mais aussi de disposer de moyens de communication plus modernes et plus adaptés pour s’orienter en cas de difficultés et être secourus à temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here