PARTAGER

A l’Unité 17 des Pa, ce n’est pas la fête. C’est même le deuil. Et on dirait que le destin a décidé de s’acharner sur de pauvres familles. Après Bettenty, Daaka, le Sénégal doit affronter une nouvelle tragédie avec la mort de 5 enfants d’une même famille dans un incendie. C’est un drame qui est difficile à accepter même si on doit toujours s’incliner devant la volonté divine. Mais, on ne construit pas la société de l’émergence avec de la fatalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here