PARTAGER

L’information parue à la Une du journal Le Quotidien a occupé les conversations à Dakar hier. Ce qu’on en tire, c’est que le Peuple sénégalais est friand de la bonne information. Dans un pays où coexistent une centaine de radios, une vingtaine de journaux à parution quotidienne, une vingtaine de télés, le public a le sentiment chaque jour d’être très mal informé, sinon désinformé. Et les pouvoirs publics y sont pour beaucoup. Le droit du public à l’information est à peine reconnu. Tenez ! Savez-vous que la publication de ce rapport de l’Ige pourrait valoir des poursuites au journal Le Quotidien, malgré cet acte de salubrité et de clarification qu’il vient de poser ?