PARTAGER

Des Lébous de yoff ont décidé d’afficher leur soutien au ministre Amadou Bâ pour la conquête de Dakar. Mais face à la presse lundi, le Conseil des notables de Yoff, organe suprême de la communauté, a réitéré sa «fidélité indéfectible» au maire Abdoulaye Diouf Sarr. Une belle bataille fratricide se dessine en perspective.

Amadou Ba infiltre le fief de Abdoulaye Diouf Sarr. Il y a quelques jours, le ministre de l’Economie, des finances et du plan, rival du maire de Yoff pour le contrôle de l’Apr à Dakar, a reçu des dignitaires lébous à la veille d’une manifestation religieuse entre la collectivité «tanka» (Ngor, Ouakam et Yoff) et la communauté mouride. Sur place des autorités coutumières, ont, d’après les informations parvenues au journal Le Quotidien, changé la nature et l’objet de la rencontre, et ont voulu «théoriser» un soutien de la collectivité au ministre des Finances. «Les Lébous se sont engagés à donner leur participation à la construction de la mosquée de Massalikoul Djinane. C’est pour cette raison que nous sommes allés rencontrer le ministre Amadou Ba. Mais une fois sur place, les discours ont changé. Certains ont voulu politiser les choses en affichant leur soutien à Amadou Ba. A la fin de la rencontre, le ministre nous a offerts 3 millions en guise de transport. Chacune des autorités présentes a reçu 65 mille francs Cfa», raconte une personne qui a pris part à la rencontre.
Ce qui fait qu’aujourd’hui, des personnalités de la collectivité léboue de Yoff ont décidé de rouler pour Amadou Ba. Tout le contraire du Conseil des notables de Yoff, organe suprême de la communauté, qui lors d’une conférence de presse le lundi dernier, a affiché sa «fidélité indéfectible» à Abdoulaye Diouf Sarr. «Au mois d’avril 2014, le Conseil des notables des Lébous de Yoff s’était réuni pour voir qui des candidats il fallait soutenir. Après plusieurs réunions, il a désigné Abdoulaye Diouf Sarr comme son candidat. Par la grâce de Dieu, ce dernier a été finalement élu. Au mois d’octobre, le maire a convoqué une réunion avec les autorités coutumières et des associations de jeunes et de femmes, pour faire ensemble un programme de développement à Yoff. Nous avons ensemble élaboré un document avec des projets qu’il est actuellement en train de dérouler à la satisfaction des populations de Yoff, notamment celles du village traditionnel», a déclaré, Ngagne Ndiaye, président du Conseil des notables.
D’après lui, en dehors du Conseil des notables, «nul ne peut engager Yoff pour un soutien. «Ceux qui ont exprimé leur soutien à Amadou Ba, parlent en leur propre nom. Si la collectivité léboue a un tapis à dérouler, ce sera pour le maire Abdoulaye Diouf Sarr mais pas pour quelqu’un d’autre, qui n’habite même dans notre localité», insiste Ngagne Ndiaye accompagné du Saltigué Mamadou Mbengue, l’imam Cheikh Tidiane Sall, de Mamadou Mbaye Darin, membre des Freys Yoff (police coutumière) entre autres.
Affaire à suivre, si l’on sait que les soutiens de Amadou Ba dans la communauté ne sont pas, à l’issue de ce rappel à l’ordre, rentrés dans les rangs. Sûr qu’à la première occasion, on en entendra encore parler.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here