PARTAGER

Annoncé être proche de Liverpool ou encore de Manchester United, Kalidou Koulibaly devrait débarquer à City, selon les dernières informations. Pep Guardiola, en quête d’un axe équilibré avec deux centraux, droitier et gaucher, prie des deux mains afin d’associer Koulibaly à Laporte.

Perfectionniste jusqu’au bout des doigts et ne négligeant aucun détail quand il s’agit de dresser le profil de ses cibles sur le marché des transferts, Pep Guardiola n’hésite pas à plonger quand il identifie sa «proie».
Pour le moment cette «proie» se nomme Kalidou Koulibaly. Et le coach de Manchester City est prêt à l’enrôler en dépit d’une forte concurrence venant de deux autres grosses écuries de la Premier League : Liverpool et Manchester United.
Un intérêt qui s’explique d’abord par la qualité du défenseur central sénégalais, considéré comme l’un des meilleurs à son poste. Et ensuite par rapport au projet du technicien espagnol de s’offrir un axe central équilibré, composé d’un défenseur central gauche (Laporte) et d’un autre central droit (Koulibaly).
Une démarche qui, faut-il le rappeler, entre en droite ligne avec la philosophie de jeu du coach de City, connu comme un fin tacticien et qui privilégie l’équilibre au niveau de toutes les lignes de son équipe.
Ce n’est donc pas un hasard si l’ancien coach du Barça semble bien parti pour doubler Liverpool et United au sujet du transfert du défenseur sénégalais. Et apparemment aux dernières nouvelles, c’est ce qui se trame concernant celui qui anime depuis plusieurs mois le mercato estival et qui pourrait débarquer chez les Citizens. Le dossier serait donc très avancé pour le club de Pep Guardiola. D’autant plus que les Reds qui s’étaient montrés insistants pour ce transfert se sont finalement retirés.

Liverpool plutôt pour un central gaucher
Selon le journaliste spécialisé en transfert, Duncan Castles sur Express, explique d’ailleurs les raisons de ce désistement : «La priorité de Liverpool est de signer un défenseur central pied gauche et qui peut également jouer à l’arrière gauche, offrant ainsi une couverture à Andy Robertson.» Et cela exclurait de la course Koulibaly, qui est un central droitier et qui compléterait le pied gauche de Aymeric Laporte à qui Guardiola tient beaucoup. Comme le confirme le confrère : «La seule option de défenseur central à laquelle Guardiola fait confiance actuellement c’est Aymeric Laporte.»

Otamendi, John Stones et Fernan­dinho n’ont jamais été convaincants…
Et en associant le défenseur français avec le roc sénégalais, le coach de City s’offre un duo de rêve ; pour ne pas dire le plus équilibré d’Europe. Et cela règlerait le problème du technicien espagnol qui n’arrive toujours pas à trouver le coéquipier idéal de Laporte en défense centrale. Otamendi, John Stones et Fernandinho n’ayant pas été convaincants.
Cependant, le président de Naples reste ferme sur le coût du transfert estimé environ à 80 millions d’euros (72,5 millions de livres sterling). Ce qui serait coûteux pour le champion d’Angleterre en titre. «Le prix demandé à Napoli avant Covid-19 était de 100 millions d’euros, ils devraient baisser, mais je ne vois pas les frais baisser de manière significative dans la barre des 60 millions d’euros», explique Duncan Castles. Qui ajoute : «L’objectif de Naples est peut-être de toucher les 80 millions d’euros. Evidemment, toutes ces choses sont ouvertes à la négociation, mais ce sera un salaire important. Et les proches de Koulibaly pensent qu’il y a de fortes chances qu’il se retrouve à Manchester City.»
Selon les dernières informations sur ce transfert, les négociations sont très avancées. En attendant Guardiola prie des deux mains pour que son rêve se réalise…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here