PARTAGER

«La justice, l’un des piliers de notre démocratie, s’enfonce dans une grève qui perdure, pénalisant et déstabilisant lourdement le fonctionnement des différentes juridictions et le service public dû aux justiciables», s’alarme le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) concernant la grève du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust). Dans un communiqué, cette plateforme de l’opposition invite le gouvernement et les syndicalistes à «transcender les divergences, même légitimes, pour privilégier un dialogue constructif et responsable, débouchant sur un compromis pour redémarrer la machine judiciaire au point mort». La Conférence des leaders d’ajouter : «L’absence de dialogue participe à dégrader le service public de la justice au détriment des droits des justiciables bafoués et désorientés par une telle situation aux répercussions considérables et déplorables sur toute l’activité judiciaire, du civil au pénal, en passant par les affaires familiales et les aspects économiques.»
Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo, Pape Sarr et leurs alliés trouvent que cette «grève inédite, tant du point de vue de son ampleur que de sa durée et de sa gestion, bloque le service public de la justice, marqué par le report de certaines audiences, le retard dans l’attribution de certains documents et l’absence totale d’interlocuteurs, lésant les citoyens sénégalais, otages d’un tel statu quo». Selon eux, les «menaces indécentes notées d’une part, et l’absence totale de bienveillance relevée d’autre part constituent autant de postures regrettables qui ne participent pas à faciliter la résolution de cette crise».
Par ailleurs, le Crd «condamne fermement l’agression inadmissible» perpétrée contre le journal Les Echos. Ces opposants invitent les autorités compétentes à «sensibiliser davantage les citoyens sur la liberté fondamentale d’informer juste et utilement qui permet aux médias de remplir pleinement leur fonction sans toutefois porter atteinte au principe tout aussi important du secret médical». En outre, le Crd appelle les citoyens à «poursuivre scrupuleusement» le combat contre le Covid-19 face aux «tergiversations inquiétantes» du président de la République et de son gouvernement, «totalement dépassés par la crise sanitaire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here