PARTAGER

Le directeur général de la Société nationale d’exploitation des eaux (Sones) promet qu’il n’y aura pas d’augmentation du prix de l’eau jusqu’en 2021. M. Charles Fall qui s’exprimait hier à l’occasion de l’atelier de validation du schéma directeur de l’alimentation en eau potable du triangle Dakar, Petite Côte et Thiès a même dit que tout est fait pour aboutir à une baisse des prix.

Par Mame Woury THIOUBOU

Il n’y aura pas d’augmentation sur le prix de l’eau d’ici 2021. Le directeur général de la Société nationale d’exploitation des eaux du Senegal (Sones) a donné l’assurance hier à l’occasion de l’atelier de validation du schéma directeur de l’alimentation en eau du triangle Dakar, Petite Côte et Thiès. «Les modèles économiques qu’on nous a présentés attestent que nous n’avons plus besoin d’une augmentation du prix de l’eau. Au contraire, nous travaillons dans le cadre de la réforme du secteur de l’hydraulique pour aller vers une baisse significative du prix de l’eau au bénéfice des consommateurs», assure Dg Fall. Selon lui, les investissements que le Sénégal doit faire d’ici 2035 pour assurer la sécurisation de l’approvisionnement en eau des populations sont déjà clairement tracés. La société qui s’est attaché les services du cabinet Merlin a présenté hier les grandes lignes de cette stratégie. «Ce schéma directeur est un outil de planification et d’anticipation. Déjà aujourd’hui, nous savons avec exactitude ce que nous devons faire en matière d’investissement jusqu’à 2035 pour que l’alimentation en eau des populations soit sécurisée», assure M. Fall. La troisième usine de Keur Momar Sarr (Kms 3) qui est ainsi un des projets phare de la Sones pour un coût de 274 milliards de francs Cfa est financée par un groupe de bailleurs dont l’Agence française de développement (Afd), la Banque islamique de développement (Bid), la Banque africaine de développement (Bad), mais aussi l’Etat du Senegal. L‘usine d’une capacité de 200 mille m3/j sera réalisée en 2 phases et permettra d’assurer 85 mille branchements sociaux. Le projet prévoit aussi la mise en place de 216 kilomètres de conduite, 2 réservoirs au sol à Thiès d’une capacité de 20 mille m3, 3 réservoirs de distribution de 4 400 m3 à Thiès, aéroport de Diass et Diamniadio. Dans le cadre de ce programme, il est également prévu 1 154 km d’extension de réseau. «Le plan d’investissement connaît un début de mise en œuvre à travers le Programme d’urgence en attendant que ces investissements soient en service à partir de 2020. Nous avons des projets de construction de forages et de mini-transferts depuis Bayakh et un projet depuis Tassette. Ces deux composantes essentielles viendront s’ajouter aux programmes qui étaient déjà en cours pour nous assurer un bon approvisionnement durant les années 2017, 2018 et même 2019», indique M. Fall.

Sécuriser l’approvisionnement
Dans ce cadre, la Sones s’est également assurée de sécuriser la fourniture en énergie. «Nos ouvrages sont fortement liés au fonctionnement électrique et le gouvernement a anticipé en construisant une ligne haute tension exclusivement dédiée à cette usine de Kms. Nous allons poursuivre cette politique d’autonomisation à travers la construction, en relation avec le Fonds souverain des investissements stratégiques du Sénégal (Fonsis), de centrales solaires à Sébikotane, Pout Nord, Pout Sud et Kirène», informe M. Fall. «Ces deux programmes, ainsi que ceux qui sont en phase intermédiaire, nous permettront de sécuriser l’alimentation en eau des populations du triangle Thiès, Petite Côte et Dakar jusqu’à 2025. Au-delà, nous envisageons déjà la construction d’autres usines ou de mini transfert et une 4e usine à Keur Momar Sarr.» Il s’y ajoute le projet d’usine de dessalement d’eau de mer d’une capacité de 100 mille m3 dont la station de pompage sera installée aux Mamelles. «Cela va assurer la sécurisation jusqu’en 2035 et au-delà. Et nous continuons la réflexion pour que l’alimentation en eau des populations soit assurée jusqu’en 2050», dit-il.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here