PARTAGER

A Dakar, l’eau est devenue une denrée rare et pousse de braves gens à parcourir des kilomètres. Quelle souffrance ! On s’en accommode et on souffre en silence. En attendant, on se trimballe avec des bouteilles d’eau dans les rues à la recherche du liquide précieux. Ce n‘est pas une image reluisante pour un pays qui parle d’émergence matin, midi et soir. En attendant, on boit le calice jusqu’à la lie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here